Publicité

Trafic sur Honoré-Beaugrand: les résidents sermonent les élus

Élus, Transport
Les travaux que mène la STM à la station H.-Beaugrand se sont traduits par une diminution notable du trafic sur la rue éponyme... et une amélioration de la qualité de vie des résidents. (Photo: Stéphane Desjardins)
Les travaux que mène la STM à la station H.-Beaugrand se sont traduits par une diminution notable du trafic sur la rue éponyme… et une amélioration de la qualité de vie des résidents. (Photo: Stéphane Desjardins)

Les travaux de réaménagement des approches du tunnel Louis-H. Lafontaine et de l’autoroute 25, ainsi que le trafic des autobus rue Honoré-Beaugrand, ont également monopolisé la séance de questions du dernier conseil d’arrondissement. Les résidents du secteurs étaient franchement mécontents.

De nombreux citoyens craignent les répercussions du détournement du trafic sur la rue Honoré-Beaugrand à la fin des travaux. Ils ont d’ailleurs souligné que, depuis que la STM a entreprises des travaux à la station du métro éponyme, qui ont entraîné la fermeture de cette rue, leur qualité de vie s’est beaucoup améliorée.

Les citoyens de la portion du village Champlain bordée par les rues Sherbrooke, Hochelaga, Curatteau et Liébert, doivent composer quotidiennement avec le stationnement massif et le trafic des banlieusards, qui viennent prendre le métro H.-Beaugrand, le camionnage provenant ou vers le port, et les nombreuses lignes d’autobus desservant le métro.

Des centaines de bus circulent sur Honoré-Beaugrand, une rue avant tout résidentielle. De plus, l’intersection H.-Beaugrand et Sherbrooke est considérée comme une des plus dangereuses de Montréal.

Le maire a mentionné qu’une rencontre était prévue, début août, avec les citoyens, les élus et des experts du ministère des Transports. Des citoyens ont réitéré leur scepticisme quant aux études de Québec au sujet de la circulation dans le quartier. Une personne a même réclamé qu’on étudie le trafic pour voir s’il concorde avec les prévisions du ministère, une fois la première phase des travaux, actuellement en cours, sera terminée. « Il faut qu’on confirme que les projections de fluidité du ministère se seront avérées. Sinon, il va falloir apporter des correctifs avant de lancer la deuxième phase des travaux », a dit ce citoyen.

Les citoyens se plaignent également que le trafic est encore plus intense depuis l’ouverture du pont de l’autoroute 25 vers Laval. « Les gens arrivent de Laval et de la Rive-Nord, jusque de Joliette, et envahissent massivement nos rues, a lancé une citoyenne. Il y a six lignes d’autobus qui passent devant notre porte. Notre sécurité est en jeu. On connaît les enjeux. On apprécie que les élus, les gens de Transports Québec et les dirigeants de la STM nous consultent. Mais sommes-nous vraiment écoutés? »

Plusieurs personnes, en marge de l’assemblée du conseil, réclament que certaines lignes d’autobus qui aboutisse à la station H.-Beaugrand soient détournées vers la station Radisson. D’autres exigent deux nouvelles stations vers l’est, angle des Ormeaux et Contrecoeur. « Mais ça ne se fera jamais » ont-ils ajouté, désabusés.

Vos commentaires
loading...