Publicité

En route vers le 375e anniversaire de Montréal : Un chapiteau pour Station Vu

Culture, Vie de quartier
Le chapiteau sera installé au parc de la Promenade Bellerive. (photo: courtoisie)
Le chapiteau sera installé au parc de la Promenade Bellerive. (photo: courtoisie)

En vue du 375e anniversaire de Montréal, nous vous proposons une série de textes présentant les différents projets qui prendront vie dans Mercier-Est. En vedette cette semaine : le chapiteau de Station Vu.

Un chapiteau interactif, qui proposera une ambiance sonore et lumineuse, prendra place au parc de la Promenade Bellerive, de mars à novembre 2017. Une initiative du cinéma de quartier indépendant Station Vu, en collaboration avec deux jeunes diplômés en design d’événements. « Nous nous sommes inspirés du concept d’architecture textile, ou architecture tendue, qui est très connu en Europe et qui commence à apparaître ici », explique Dominic Dubé, qui a conçu ce projet avec Maude Morinville-Turner.

Selon les plans présentés, l’installation de 25 pieds sur 25 pieds sera composée d’une toile suspendue en guise de plafond. Ce tissu semi-transparent sera tendu sur quatre points en haut et quatre en bas. Sous la structure, un grand banc en « L » de style scandinave s’ajoutera. « Mais surtout, il y aura une ambiance sonore toute la journée et lumineuse en soirée qui s’activera grâce à la présence de citoyens, précise Dominic Dubé. On voulait créer quelque chose d’interactif, mais pas nécessairement de participatif. Ainsi, les gens n’ont pas besoin d’agir pour que les sons et la lumière s’activent. » Ce sont plutôt des capteurs qui amplifieront les ambiances par le mouvement et la présence des gens sur le site.

« Nous voulions vraiment créer un espace de détente et de relaxation, poursuit-il, pour que les gens puissent tout simplement profiter du chapiteau en s’installant à l’ombre de la toile ou au soleil. » Occasionnellement, le chapiteau servira à projeter des vidéos ou des diapositives. « Nous prévoyons aussi nous associer avec l’atelier d’histoire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve pour travailler différents projets. Par exemple, nous voudrions imprimer des images relatant l’histoire du quartier à même la toile. »

Actuellement, toutes les possibilités sont ouvertes et l’équipe aimerait travailler avec d’autres partenaires, comme la Société d’animation de la Promenade Bellerive, pour développer différents projets, ajoute pour sa part Alain Turner, vice-président de Station Vu. Un volet qui reste toutefois encore à ficeler. Permanent, mais pas tout à fait, le chapiteau sera ensuite conservé dans l’arrondissement, précise-t-il. « C’est un peu un legs, car l’installation est conçue pour être mobile et pourra se déplacer d’un parc à l’autre après les festivités du 375e. »

Pour Station Vu, le chapiteau constitue non seulement l’occasion d’obtenir de la visibilité, mais également de contribuer à l’embellissement du quartier par un projet artistique, en lien avec le septième art. Il espère donc que l’installation, aussi modeste soit-elle, aura un effet d’entrainement dans Mercier-Est, alors que les initiatives à saveur culturelle ne sont pas légion. « Nous espérons que ce sera une valeur ajoutée au quartier pour le parc, un embellissement artistique culturel pour le quartier. Et, une façon de stimuler la fierté des citoyens, par la beauté, l’art et la culture. »

Rappelons que le chapiteau de Station Vu fait partie des 102 initiatives qui animeront les quartiers montréalais en 2017 et qui sont appuyées par la Société du 375e anniversaire de Montréal. L’appel de projets était destiné à tous les organismes à but non lucratif (OBNL) de la ville. Dans chaque arrondissement, un comité de citoyen a analysé et sélectionné les activités et événements financés par l’organisation.

À lire également: En route vers le 375e anniversaire de Montréal : La Symphonie d’Hochelaga

Vos commentaires
loading...