Publicité

La promenade Bellerive en vedette

Culture, Vie de quartier
Angie Charbonneau, résidante du quartier, a enregistré une vidéo autour du piano public. (photo : Anne-Marie Tremblay)
Angie Charbonneau, résidante du quartier, a enregistré une vidéo autour du piano public. (photo : Anne-Marie Tremblay)

Tel que nous le rapportions à la fin du mois de juillet dernier, des jeunes de Mercier-Est ont mis en commun leurs talents pour créer une vidéo mettant en vedette une auteure-compositrice et interprète du quartier, Angie Charbonneau. Les curieux peuvent voir le clip tourné à la Promenade Bellerive.

La capsule est disponible sur Le Spit du Spot, un espace dédié à la diffusion de clips mettant en vedette des artistes émergents. Une initiative signée David Lamarche, passionné de musique et résidant de Mercier-Est. « Nous avons filmé la chanson une dizaine de fois de façons différentes et effectué le montage en sélectionnant les images les plus intéressantes. Chaque fois, on tourne un plan-séquence qui dure pendant toute la pièce. C’est un peu comme si on faisait une balade dans différents lieux de la Promenade Bellerive. »

Un lieu inspirant pour le jeune homme de 27 ans, lui-même musicien, qui vit tout près de l’espace vert. Sur pellicule, on peut y voir différents segments montrant le piano public, la grande scène, le quai et les bateaux qui sillonnent le fleuve, près du Port de Montréal.

24 artistes en vedette

Cette capsule est en fait une hors série, car le Spit du Spot, un nom qui fait référence au rap, met plutôt ce genre musical à l’avant-plan habituellement. « Nous avons tourné toute une première saison, avec une diffusion chaque mercredi, à 19 h. Pour l’été, nous laissons la place à tous les styles musicaux avec les hors séries. Par exemple, nous avons aussi enregistré une chanson de Duff, un chanteur R & B de la Rive-Sud.
Ce tournage a aussi eu lieu à la Promenade Bellerive. » Cette fois, les images montrent l’espace vert en soirée, donnant une tout autre ambiance au lieu.

Le concept du Spit du spot dépasse la simple diffusion de vidéos: les musiciens ou chanteurs peuvent enregistrer gratuitement une chanson dans la Bloomizone, studio appartenant à David Lamarche. Ils sont ensuite invités à tourner une capsule, filmée et montée par Michael Ouellette, diplômé en montage vidéo et partenaire dans l’aventure. Jusqu’à maintenant, 24 artistes ont utilisé ces services et l’équipe prépare une deuxième saison pour l’automne. « Je me suis inspiré de ce qui se fait ailleurs aux États-Unis ou en Europe, explique David Lamarche. D’un côté, c’est une vitrine intéressante pour les artistes émergents et ça assure aussi une visibilité du studio. »

Actuellement, le jeune homme a deux studios, l’un dans Mercier-Est et l’autre dans Pointe-aux-Trembles, et travaille à temps partiel, en plus de jouer différents instruments. « Nous offrons des services d’enregistrement, mais moins cher que ce qu’on retrouve ailleurs, pour laisser la chance à différents artistes d’avoir accès à nos services. » D’ailleurs, Bloomizone, qui signifie « zone de floraison », fait référence aux artistes qui pourraient éclore de cette initiative. « Mais mon but, c’est de gagner ma vie avec ma production! »

Vos commentaires
loading...