Publicité

Des travaux totalisant 1,5M$ à la Promenade Bellerive

Vie de quartier
Le parc de la Promenade Bellerive fera l'objet de travaux qui débuteront dès le mois d'octobre. (photo: Anne-Marie Tremblay)
Le parc de la Promenade Bellerive fera l’objet de travaux qui débuteront dès le mois d’octobre. (photo: Anne-Marie Tremblay)

Plus de 1,5 M$ seront investis pour la remise en état des sentiers et l’installation de nouveau mobilier à la Promenade Bellerive. Des travaux financés par la ville-centre qui débuteront dès le mois d’octobre et devraient se terminer en juin 2017.

Cet investissement permettra, entre autres, d’améliorer le réseau de sentiers qui sillonne cet espace vert de 22 hectares situé en bordure du fleuve. En effet, à plusieurs endroits, l’eau s’accumule, certaines sections sont trop étroites ou montrent des signes de dégradation. « De façon à contourner ces obstacles, les piétons, les cyclistes et les triporteurs s’engagent également en bordure et même en dehors des sentiers, ce qui contribue aussi à la dégradation les lieux », indique-t-on dans le sommaire décisionnel du comité exécutif du 14 septembre dernier. Même chose avec les véhicules d’entretien, qui empiètent de façon répétitive sur les abords des sentiers.

Dès octobre, des travaux seront menés pour uniformiser la largeur des sentiers et améliorer le drainage de ceux-ci, notamment. « Cet investissement important vise à offrir à la population avoisinante, comme à l’ensemble des visiteurs, des sentiers agréables, sécuritaires, fonctionnels et accessibles pour tous », indique Réal Ménard, maire de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et responsable du développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif de la Ville de Montréal.

Autres ajouts prévus

La ville prévoit aussi procéder à la remise en état d’une section du quai du Duc-d’Albes, cette plate-forme en bois qui surplombe le fleuve à l’extrémité est du parc. Le contrat prévoit également l’installation de poubelles et de bacs à recyclage supplémentaires, ainsi que la plantation d’arbres et d’arbustes, pour augmenter le nombre de zones ombragées.

« Ce projet est également l’occasion de compléter la démarche d’uniformisation et de mise à niveau du mobilier et des équipements de parc amorcé en 2013. Ainsi, pour répondre à certaines demandes spécifiques des usagers, nous ajouterons du mobilier dans l’ensemble du parc de façon à diminuer les distances de déplacements entre les bancs le long des sentiers. Nous veillerons aussi à optimiser des endroits stratégiques afin de favoriser les percées visuelles sur le fleuve. Ces installations comprennent notamment l’ajout de bancs, de tables de pique-nique, de supports à vélo et des panneaux d’interprétation », ajoute Richard Celzi, conseiller de Tétreaultville.

Pour le moment, il n’y a pas de consultation publique prévue autour de ce projet, précise-t-on à l’arrondissement. De plus, il faut noter que le parc fait partie du réseau des grands parcs et relève donc de la ville-centre.

Vos commentaires
loading...