Publicité

Le paradis des touristes de Montréal au Bout de l’île

Histoire
L'hôtel bureau du Bout-de-l'Île à Pointe-aux-Trembles. (photo : BAnQ - Collection Robert Carrière)
L’hôtel bureau du Bout-de-l’Île à Pointe-aux-Trembles. (photo : BAnQ – Collection Robert Carrière)

Alors que le prolongement de la ligne bleue du métro dans l’est se fait toujours attendre, une ligne de tramway a déjà frayé son chemin jusqu’au bout de l’île il y a plus de 100 ans.

Le journal La Patrie en parlait d’ailleurs dans ses pages en 1897, alors que l’on inaugurait la nouvelle ligne de tramway par un voyage par un beau samedi après-midi. Voici ce que j’ai trouvé à ce sujet :

Samedi après-midi, la Compagnie du chemin de fer de ceinture a fait l’inauguration officielle de la nouvelle ligne entre Montréal, Maisonneuve Longue-Pointe et le Bout de l’île.

Les directeurs de la Compagnie avaient invité pour la circonstance, les représentants des divers journaux qui ont répondu en grand nombre à leur appel. Rien ne saurait décrire les magnifiques points de vue qui se déroulent sous les yeux du spectateur, le long du parcours de cette voie. La ligne est si droite, que l’on peut voir devant soi à une distance de plusieurs milles. M. John P. Mullarky, le gérant de la Compagnie, mérite des félicitations pour la manière intelligente avec laquelle il a organisé le service; les employés sont polis et courtois, et les chars mis à la disposition du public sont pourvus de toutes les améliorations modernes. Le trajet à partir de la rue LaSalle jusqu’au Bout-de-l’île prend juste quarante minutes.

Rendu à l’hôtel Bureau, au terminus de la nouvelle ligne, un magnifique banquet, préparé par les soins du propriétaire, M. J.B Bureau, attendait les visiteurs. L’excursion était sous la direction de M. Chs. Desmarteaux, vice-président de la compagnie, qui mérite les félicitations de tous pour la manière heureuse avec laquelle il a fait les choses. On a bu et mangé jusqu’à sept heures et il y a eu discours. Tout le monde s’est accordé à dire que le Bout-de-l’île est un vrai Paradis Terresse pour les touristes. Rien n’est plus vrai, car, outre la beauté du panorama et la salubrité de l’air, on y trouve encore tous les amusements possibles : chasse, pêche, excursion sur l’eau, etc.

Desmarteau et Kennedy ont réellement droit à la reconnaissance du public pour avoir eu l’heureuse idée de relier cet endroit enchanteur avec la ville de Montréal. Nul ne doute que dans un avenir rapproché, les magnifiques lots à bâtir, actuellement déserts, seront couverts de gracieuses villas. Que l’on se rendre donc au Bout-de-l’île, si l’on veut faire une promenade agréable, tout en se reposant des tracas de la ville.

Pas besoin de dire que l’on trouve à l’hôtel Bureau, dont la réputation n’est plus à faire d’ailleurs, tout le confort possible.

Vos commentaires
loading...