Publicité

À la bonne franquette!

Vie de quartier
Les bénévoles de l'événement À la bonne franquette, avec Norma Ouellet, instigatrice du projet. (photo: Anne-Marie Tremblay)
Les bénévoles de l’événement À la bonne franquette, avec Norma Ouellet, instigatrice du projet. (photo: Anne-Marie Tremblay)

Les quatrièmes mercredis du mois, des bénévoles sont à pied d’œuvre pour concocter soupes et desserts dans le cadre de l’activité À la bonne franquette. Ils mettent la main à la pâte pour préparer les 40 à 70 portions qui sont servies gratuitement au sous-sol de l’église Saint-François-d’Assise.

En entrant dans la cuisine du sous-sol de l’église Saint-François-d’Assise, une odeur de soupe maison flotte dans l’air. Pas étonnant, puisque depuis plusieurs heures déjà, une poignée de bénévoles s’affaire à éplucher des légumes, brasser les ingrédients, multiplier les mesures pour doubler la recette du gâteau aux pommes, etc. Une fois par mois, ils rencontrent dès 8 h le matin, pour être fin prêts pour le service de 11 h 30.

C’est d’abord pour tisser des liens entre les gens que Norma Ouellet, soutien à l’animation pour le secteur pastoral de Mercier-Est, a lancé cette initiative, il y a cinq ans. « Je voulais mettre en place une activité qui réchauffe et qui permet de contrer l’isolement », raconte-t-elle. Le rendez-vous s’est donc créé autant derrière les fourneaux que pour ceux qui viennent déguster soupe et desserts, des ingrédients rassembleurs de la cuisine.

Au gré des rencontres, les bénévoles apprennent à se connaître et partagent une partie de leur quotidien. Parmi eux, certains sont retraités, d’autres ne peuvent travailler pour questions familiales ou de santé. D’autres encore réussissent à donner du temps, entre deux périodes de boulot. « Pour moi, c’est un peu comme ma famille », lance Isabelle Gagnon. En effet, il y a toujours une oreille attentive pour écouter les confidences, ou un œil avisé pour détecter les hauts et les bas chez les autres.

Cuisiner à petit budget

Participante depuis la première heure, Isabelle Gagnon cuisinait peu quand elle s’est impliquée au début. Aujourd’hui, on la surnomme « Mme dessert », au grand plaisir de sa famille… et de sa fille de 9 ans. Un autre objectif de ces rencontres, indique Norma Ouellet. En effet, en maniant couteaux, râpes et fouets, les bénévoles apprennent les rudiments de la cuisine. Et ceux qui viennent prendre un repas peuvent repartir avec les recettes, disponibles chaque fois, histoire de reproduire le tout à la maison.

« Nous utilisons des ingrédients qui sont disponibles et moins chers selon les saisons. C’est une façon de montrer que c’est possible de bien manger à peu de frais », soutient Norma Ouellet. Ainsi, lors du passage du Journal de Mercier-Est, l’équipe mitonnait un velouté de rutabaga, façon érablière, une soupe aux légumes et un gâteau-pouding aux pommes, sauce caramel.

« Les gens ne le savent pas toujours, mais tout est fait maison », lance pour sa part Ginette Samson, jeune retraitée de Mercier-Est. Le tout est possible grâce à l’appui financier de la fabrique, de la Maison des Familles de Mercier-Est et de Moisson Montréal. Les repas sont servis au sous-sol de l’église Saint-François-d’Assise, de 11 h 30 à 13 h. Au menu : deux potages, du pain, du beurre et un dessert.

À cela s’ajoute la présence d’un groupe communautaire qui présente ses services aux participants, de table en table. Par exemple, au mois de septembre, des représentants du programme Éconologis étaient sur place pour proposer des trucs pour économiser sur sa facture d’énergie.

De plus,  il est important de souligner que c’est ouvert à tous, sans inscription et sans égard à sa condition sociale, tient à préciser Norma Ouellette. « Par exemple, les membres de la table de concertation du quartier viennent parfois dîner. C’est vraiment une activité que nous organisons pour tout le monde. »

En bref
À la bonne franquette!
Le quatrième mercredi de chaque mois
Au sous-sol de l’église Saint-François-d’Assise (700, rue Georges-Bizet)
De 11 h 30 à 13 h
Gratuit et sans inscription

 

 

 

Vos commentaires
loading...