Publicité

Bienvenue aux passionnés de houblon!

Économie, Vie de quartier
Le groupe Facebook "Juste de la bière" a été lancée par un résidant de Mercier-Est. (Photo : capture d'écran Facebook)
Le groupe Facebook « Juste de la bière » a été lancée par un résidant de Mercier-Est. (Photo : capture d’écran Facebook)

Lancé il y a un peu plus de deux semaines par un résidant de Mercier-Est, le groupe Facebook « Juste de la bière » compte déjà plus de 1200 membres. Des passionnés, qui, comme Éric Côté, utilisent cette plate-forme pour échanger ou vendre différents objets à l’effigie de ce breuvage.

Du plus loin qu’il se souvienne, Éric Côté a toujours été fasciné par l’iconographie entourant la bière. Cet intérêt remonte à son enfance, se rappelle-t-il. « Pas que j’en buvais! Mais j’étais fasciné par les pubs et les objets promotionnels. Mon oncle était représentant Molson et son gros camion Laurentide a marqué mon imaginaire », explique-t-il, dans un échange virtuel avec le Journal de Mercier-Est.

Une passion qui l’anime toujours aujourd’hui. « J’aime les choses vintages de bière ou autres. J’en ai beaucoup chez moi, mais je ne pense pas être un collectionneur. Je me vois plus comme quelqu’un qui aide les collectionneurs à trouver ce qu’ils cherchent », ajoute celui qui vit dans Mercier-Est depuis 1998. C’est pour réunir les gens qui partagent cet intérêt qu’il a justement lancé « Juste de la bière ».

Ce groupe permet aux amateurs de bière de brasser des affaires et de vendre ou d’échanger des objets hétéroclites, comme des ouvre-bouteilles, des verres, des glacières, des horloges lumineuses, des bouteilles vides ou… pleines, etc. On y retrouve même des affiches publicitaires datant des années 1950 ou d’autres articles anciens. « Il y a vraiment une grosse demande pour les objets de Labatt 50. C’est aussi très fort pour Molson Export, Laurentide et O’Keefe. Les bières encore plus anciennes comme Dow, Boswell, Champlain ou Black Horse sont très demandées aussi », constate-t-il.

Le groupe Facebook devient aussi un lieu de rencontre virtuel pour ceux qui sont animés de la même passion. « J’ai pensé créer cette page avant tout pour connaître d’autres gens qui avaient la même passion que moi. Je découvre une communauté magnifique d’amateurs de vieilles bières où les gens s’entraident. Si quelqu’un cherche quelque chose, les autres vont l’aider à trouver. On arrive à connaître les goûts de tout le monde assez rapidement. » Et chaque jour, le nombre d’abonnés augmente. Des membres qui proviennent des quatre coins du Québec, mais aussi de l’Europe.

Vos commentaires
loading...