Publicité

Pamplemousse.ca lance un nouveau journal!

Éditoriaux
La rue Saint-Dominique, dans la Petite-Patrie. (Photo: Shawn Goldwater, Wikipedia)
La rue Saint-Dominique, dans la Petite-Patrie. (Photo: Shawn Goldwater, Wikipedia)

Notre réseau de nouvelles hyperlocales s’enrichit d’un nouveau journal dans La Petite-Patrie!

Il verra le jour mercredi prochain, 12 octobre. Nous en profiterons pour instaurer une refonte graphique complète de notre plateforme. Votre journal, Pamplemousse.ca, va changer de look!

Après avoir vu le jour dans Mercier-Est, il y a trois ans, Pamplemousse.ca a lancé un deuxième journal dans le Plateau Mont-Royal il y a un an et demi. Malgré le fait que l’industrie des médias d’information vit une période difficile, les deux journaux connaissent un succès inespéré sur le plan du lectorat et des ventes. Chaque semaine, nous rejoignons des milliers de personnes par notre site web, Facebook, Twitter et nos infolettres du jeudi matin.

Fort de ces réalisations, nous lançons un troisième titre dans le territoire de La Petite-Patrie, qui s’étend grosso modo de la rue du Parc à la rue Iberville, et du chemin de fer du Canadien-Pacifique, au nord du Plateau, jusqu’à la rue Jean-Talon. Le territoire englobe également le marché Jean-Talon, le Mile-Ex (aussi connu sous le nom d’Alexandra-Marconi), la Petite-Italie, une partie de la Plaza Saint-Hubert et le secteur du métro Rosemont, où est située la toute nouvelle bibliothèque Marc-Favreau. Le cinéma Beaubien se situe à la limite Est du quartier.

Un peu plus de 47 000 personnes habitent La Petite-Patrie, qui a servi de toile de fond à l’œuvre éponyme de Claude Jasmin, un roman paru en 1972, qui a également inspiré un téléroman, dont il fut aussi le scénariste. Ce téléroman de 75 épisodes fut diffusé à Radio-Canada en 1974 et 1975. Le quartier compte une proportion de jeunes ménages de 25 à 34 ans 27 % plus élevée que Montréal (16 %).

C’est ce qui explique en partie qu’aujourd’hui, La Petite-Patrie est un des territoires les plus dynamiques de Montréal, très prisé des jeunes familles et des hipsters, qui entendent habiter ou travailler dans la métropole. Le quartier s’embourgeoise à vitesse grand V. Il s’y est bâti beaucoup de condos, de nombreux commerces branchés ont vu le jour, la Petite-Italie est plus vibrante que jamais et le Mile-Ex connaît un renouveau dont la « branchitude » rejaillit partout dans le monde. Cette effervescence exacerbe néanmoins les problèmes de logement et de pauvreté qui affectent le quartier qui, comme le Plateau, vit de graves problèmes de sécurité dans les rues à cause de la circulation de transit.

Pamplemousse.ca entend aborder toutes ces questions et bien d’autres, avec le ton et l’objectivité qu’on nous connaît : notre média est indépendant de toute organisation privée ou publique, de tout parti politique ou de tout conglomérat médiatique. Nous appliquons les plus hauts standards de déontologie journalistique. Nous n’avons aucun agenda si ce n’est de faire triompher le droit du public à l’information, de faire connaître les enjeux locaux, afin d’améliorer la qualité de vie citoyenne. Nous avons donc engagé une journaliste qui sera spécialement affectée au journal de La Petite-Patrie : Lindsay-Anne Prévost.

J’aimerais en profiter pour remercier l’équipe de journalistes et d’artisans qui font de Pamplemousse.ca un véritable succès, jour après jour : Marie-Eve Cloutier, Lucie Hortie, Pierre de Montvalon, Anne-Marie Tremblay, Simon Van Vliet et l’équipe de l’Agence Monolith. Grâce à leurs efforts acharnés et à leur professionnalisme, les populations de Mercier-Est, du Plateau et, bientôt, de La Petite-Patrie bénéficient d’un média de premier ordre et d’une information de la meilleure qualité qui soit.

Enfin, merci amis lecteurs et annonceurs, d’appuyer un média indépendant, qui ne survit que par ses propres ressources. Votre soutien nous est cher.

Carte de la Petite-Patrie affichée sur le site Internet de Petitepatrie.org, la Regroupement des tables de concertation de La Petite-Patrie.

Carte de La Petite-Patrie affichée sur le site Internet de Petitepatrie.org, la Regroupement des tables de concertation de La Petite-Patrie.

Vos commentaires
loading...