Publicité

Projet ILEAU – Les bûcherons de l’asphalte ont encore verdi dans l’Est de Montréal

Communiqués
(photo : Les membres de la coopérative Le Dolmen / © Coopérative Le Dolmen)
(photo : Les membres de la coopérative Le Dolmen / © Coopérative Le Dolmen)

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) salue la mobilisation et l’implication des membres des trois coopératives d’habitation (coops) qui ont concrétisé un projet de verdissement sur leurs terrains en ce début d’automne, avec le soutien du projet ILEAU. Fruit d’un effort collectif, ces interventions ont permis d’aménager plusieurs plates-bandes et de planter 373 végétaux (arbres, arbustes, vivaces et grimpantes) au plus grand bonheur de toute la communauté environnante. En plus de contribuer à la lutte contre les îlots de chaleur urbains, ces nouveaux espaces deviennent en effet des lieux de rencontre et de repos favorisant le développement de liens entre voisins.

Lorsque tout le monde s’implique, le succès est assuré

Avec le soutien de professionnels du métier, les membres des coops Le Dolmen, Hermandad et Arthur-Chevrier ont participé à chacune des étapes de réalisation des projets : idéation et conception du plan d’aménagement, sélection des végétaux appropriés à leur environnement, opération de plantation. Ce processus formateur, au coeur de la plupart des interventions menées dans le cadre d’ILEAU, apporte une expertise aux participants et leur donne les outils nécessaires pour mener de futurs projets de manière autonome.

« L’engagement des membres des coopératives est incontournable pour assurer le plein succès. Leur participation dès la phase d’idéation favorise l’appropriation des aménagements, ce qui est essentiel notamment pour assurer l’entretien et la pérennité des plantations » mentionne Emmanuel Rondia, du CRE-Montréal.

La réalisation d’un projet de verdissement est une occasion unique pour une coopérative d’impliquer ses membres dans l’amélioration de leur environnement direct. Les différentes activités de consultation et les opérations de plantations sont autant d’opportunités de rassemblement et de consolidation des liens intergénérationnels et de bon voisinage. Les coops ont été mobilisées grâce à la participation de la Fédération des coopératives d’habitation intermunicipale du Montréal métropolitain (FECHIMM).

Pour découvrir les projets en images :

Les coops, un potentiel important d’action

Ces trois coops ont enclenché un premier mouvement actif de transformation dans des secteurs souvent très minéralisés. Maintenant que le processus et les résultats ont fait leur preuve, l’appel est lancé aux autres coops présentes sur le territoire du projet ILEAU.

« Selon notre recensement, une soixantaine de coops sont susceptibles de pouvoir s’engager dans le projet et changer leur espace de vie. Souhaitons que ces trois réalisations donnent le goût aux autres coops d’emboîter le pas pour embellir leurs terrains » souligne Emmanuel Rondia.

Le projet ILEAU peut en effet accompagner techniquement et financièrement le cas échéant, tout autre établissement situé sur le territoire d’ILEAU, dans ses démarches et l’aider à mener à bien ses actions d’aménagement pour contrer les îlots de chaleur.

Source: Projet ILEAU, CRE-Montréal

Vos commentaires
loading...