Publicité

Quelle est la valeur de votre localisation?

Vie de quartier
Local Logic se définit comme l’expert local de toutes les villes du monde. (photo : capture d’écran du site internet de Local Logic)
Local Logic se définit comme l’expert local de toutes les villes du monde. (photo : capture d’écran du site internet de Local Logic)

Généralement pratique pour les piétons, mais moins pour les cyclistes, Mercier-Est est quand même très proche d’une entrée d’autoroute, ce qui peut faire le bonheur de certains automobilistes, à en croire les données de localisation que l’on retrouve sur le site internet Local Logic.

On y apprend aussi que l’on retrouve plusieurs petits et grands parcs à proximité, une garderie et une école primaire à moins de 5 minutes à pied, quelques magasins, mais peu ou pas de café à distance de marche, et un nightlife inexistant. On décrit finalement le quartier comme étant généralement silencieux, avec de la verdure et une ambiance « très calme ».

Conçu fièrement à Montréal, le projet Local Logic a pris naissance dans un cours de promotion immobilière. « C’est un peu comique, raconte Vincent-Charles Hodder, un des cofondateurs de l’outil de localisation. Je suivais ce cours alors que j’étudiais à la maîtrise en urbanisme à McGill. Il fallait trouver une propriété et la vendre, donc dénicher des informations sur la localisation de cette propriété. Avec des collègues, on s’est dit qu’on devrait plutôt présenter une base de données avec toutes ces informations dont on avait besoin. Nous avons présenté notre travail au professeur… qui n’a pas trop compris notre démarche! »

Néanmoins, Vincent-Charles, avec son bagage en finance, et ses collègues, l’un expert en programmation, l’autre passionné par les villes et les transports en commun, et un troisième, vrai geek de statistiques, ont rapidement vu l’occasion à saisir. Les quatre urbanistes se sont transformés en scientifiques de données et ont démarré leur start-up en 2014.

Collecter, nettoyer et combiner des données

Du propre aveu de Vincent-Charles Hodder, Local Logic n’aurait pas pu exister il y a à peine quelques années. C’est en partie l’accès aux bases de données ouvertes (par exemple ici, celles de la Ville de Montréal), rendues disponibles de plus en plus par les grandes villes et même les plus petites municipalités, qui a permis à l’entreprise de développer son produit. Local Logic s’approvisionne aujourd’hui d’une douzaine de sources de données différentes, en plus de collecter, nettoyer et combiner tout ce contenu pour les traiter dans leur algorithme.

Et ceux et celles qui trouvent que le site internet ressemble à celui de l’américain Walk Score, détrompez-vous! « Nous allons plus loin, car nos scores de localisation ne sont pas juste destinés aux marcheurs. Notre mission est beaucoup plus globale. Nous aidons aussi les voyageurs, les acheteurs de propriétés et les consommateurs à prendre des décisions plus éclairées. Nous offrons aussi nos services et nos informations à d’autres sites web et entreprises », explique Vincent-Charles Hodder.

Par exemple, Local Logic a déjà travaillé avec BIXI afin de trouver les caractéristiques des stations de vélos en libre-service qui fonctionnent le mieux, avec le Conseil régional de l’environnement de Montréal, pour développer des cartes d’îlot de chaleurs, et avec PME Montréal pour trouver les endroits idéals pour les espaces de coworking.

Contenant déjà de l’information des villes des 10 plus grandes régions du Québec, Local Logic souhaite bien sûr prendre de l’expansion. « On vise à répertorier les 100 plus grandes villes aux États-Unis en 2017 », laisse entendre Vincent-Charles Hodder.

Vos commentaires
loading...