Publicité

Des cadeaux locaux et faits à la main

Économie, Vie de quartier
Les membres du Chez-Nous de Mercier-Est travaillent toute l'année pour préparer différents objets d'artisanat. (Photo : Marie-Eve Cloutier, archives Pamplemousse.ca)
Les membres du Chez-Nous de Mercier-Est travaillent toute l’année pour préparer différents objets d’artisanat. (Photo : Marie-Eve Cloutier, archives Pamplemousse.ca)

Pour sa quatrième édition, le Salon des artisans du Chez-Nous de Mercier-Est propose une formule renouvelée. Les 18 et 19 novembre prochains, l’événement permettra non seulement de faire le plein d’articles confectionnés à la main par des bénévoles de l’organisme, mais aussi de découvrir plusieurs artisans du quartier.

Une première cette année explique Léo Fortin, directeur général de l’organisme, qui espère y attirer autour de 1000 personnes. Autrefois, le salon permettait uniquement d’acheter des produits fabriqués par des artisans du Chez-Nous de Mercier-Est. Si la formule a toujours bien fonctionné, c’était un peu plus difficile d’intéresser les gens après trois ans alors que les items vendus sont semblables d’une année à l’autre, ajoute-t-il. « Nous avons donc voulu proposer une formule renouvelée cette fois-ci, pour rehausser l’intérêt du public. »

En plus de mettre la main sur les classiques, comme les conserves de betteraves, de ketchup ou de choux-fleurs marinés, les bijoux, les cartes de souhaits ou les articles au crochet, les visiteurs auront aussi l’occasion de découvrir le talent d’une quinzaine d’artisans locaux. Ils pourront du coup faire le plein de soupes maison, peintures, chocolats, savons, robes et autres. « C’est intéressant pour nous, parce que cela nous permet de nous ouvrir sur le quartier et de jouer un rôle actif dans l’économie locale, précise le directeur général. La majorité des participants provient de Mercier-Est et n’a pas nécessairement pignon sur rue. Nous leur offrons donc de la visibilité. »

Investir localement

L’événement, qui se déroule dans les locaux du Chez-Nous, permet aussi de faire d’une pierre deux coups, ajoute Léo Fortin. Car en plus d’encourager l’achat local, tous les profits générés par les articles fabriqués au Chez-Nous seront réinvestis dans le quartier ou dans l’organisme, qui compte plus de 600 membres. « En général, les ventes permettent d’auto-financer nos activités. Mais pour certaines d’entre elles, nous générons des profits qui sont ensuite réinjectés dans notre secteur de l’entraide. »

Il cite en exemple la vente de conserves, dont les revenus serviront au nouveau programme d’intervention de proximité de l’organisme. En effet, trop souvent, les aînés ciblés sont très vulnérables et isolés, et plusieurs d’entre eux n’ont rien dans leur frigo. Les montants permettront donc d’offrir un dépannage alimentaire d’urgence.

Idem avec les bénéfices générés par le tricot, qui financent quant à eux la distribution de paniers de Noël dans le quartier. « L’an dernier, nous avons remis autour de 2000 $ au magasin-partage de Mercier », rappelle Léo Fortin. Une des implications des dames qui tricotent pour passer le temps, pour tisser des relations entre elles, mais aussi pour rendre service. « Chaque année, elles confectionnent aussi de petits ensembles pour les bébés naissants qu’elles donnent à la Maison des familles, ainsi que des tuques et des mitaines pour l’Antre-Jeunes de Mercier-Est. »

En bref

Le salon des artisans
Vendredi 18 novembre (de 13 h à 19 h) et samedi 19 novembre (de 10 h à 15 h)
Dans les locaux du Chez-Nous de Mercier-Est
Situés au 7958, rue Hochelaga
Entrée libre

 

Vos commentaires
loading...