Publicité

La Longue-Pointe aura son tramway

Histoire
Le conseil municipal de Longue-Pointe accorda à la Compagnie un monopole de 10 ans et une exemption de taxes pour 25 ans. (source: Journal La Patrie - BAnQ - Coll. Robert Carrière)
Le conseil municipal de Longue-Pointe accorda à la Compagnie un monopole de 10 ans et une exemption de taxes pour 25 ans. (source: Journal La Patrie – BAnQ – Coll. Robert Carrière)

En août 1902, on apprend en une du Journal La Patrie que le terminal de tramway avance à la Longue-Pointe.

Par un vote de vingt-quatre contre dix, le conseil de ville adopta définitivement le règlement de la nouvelle compagnie de tramway, qui passera à la Longue-Pointe et à Tétreaultville, le long du chemin de fer de la rue Souligny. Mais, le premier tramway ne circulera dans le quartier qu’en 1905.

Voici un texte que j’ai trouvé dans le journal résumant la réunion du conseil de ville alors qu’il est question d’adopter les dispositions du règlement en question :

Le conseil municipal de la Longue-Pointe a tenu une importante assemblée sous la présidence de M. le maire Louis Caty. Étaient présents; MM. les conseillers Thomas Pelletier, J. B. Delorme et Pascal Renaud. Les autres conseillers étaient absents; mais comme il y avait quorum, on a procédé quand même à l’expédition des affaires.

Après quelques discussions sur des questions locales de peu d’importance, le secrétaire a donné lecture d’un nouveau règlement, permettant à la Cie des Tramways de Montréal de prolonger sa ligne jusqu’à un mille en bas du village de la Longue-Pointe.

Les principales dispositions de ce règlement sont, en résumé comme suit :

La ligne s’étendra du terminus à Viauville, jusqu’en face de la ferme de M. Pierre Tétreault, située à un mille en bas du village. Les travaux de construction devront commencer aussitôt que les délais le permettront. La Compagnie des Tramways aura un privilège exclusif pour 10 ans, et sera exempte de taxes l’espace de 25 ans. Elle devra fournir un service de 10 minutes. Les taux seront les mêmes que ceux de la ville jusqu’à ElmWood, c’est-à-dire 5 cents; mais en devra payer 5 cents extra pour se rendre jusqu’au bout de la ligne (chez M. Pierre Tétreault). Les billets se vendront aux mêmes conditions que dans la ville. La compagnie devra fournir un service régulier jusqu’à minuit, mais les tramways ne seront pas obligés de circuler de minuit à 5 h 45; ce sera à la discrétion de la Compagnie.

Le nouveau règlement a été adopté presque sans discussion et avec l’assentiment de tous les membres présents, avant d’être mis à exécution par les contribuables et sanctionné par le lieutenant gouverneur. Les délais, pour prévenir sa mise à exécution, sont de 30 jours.

Vos commentaires
loading...