Publicité

Les alternatives pour un Noël « autrement »

Économie

Noël est un moment de fête, de retrouvailles en famille qui peut aussi être associé à une période de stress. En effet, si certains arrivent à s’inventer de nouvelles manières de vivre cette fête, d’autres se sentent assommés par les obligations de cadeaux, de décorations, de repas familiaux, etc.

Le moment des Fêtes est une période à risque d’endettement, c’est pourquoi l’ACEF de l’Est de Montréal vous donne quelques conseils pour mieux vivre ce joli mois de décembre.

1- Posez-vous et définissez ce qui est important 

Avant de se faire prendre par la spirale infernale de la course aux cadeaux, il peut être intéressant de définir ce qui est important pour chacun durant cette période. S’agit-il de passer un moment en famille ? Est-ce de rire et chanter ? Est-ce d’ouvrir le plus de cadeaux possible ? Que veut-on donner à ce Noël ? Trouvez un compromis avec lequel chacun se sente à l’aise. Il est possible, par exemple, de décider de faire une pige et donc de diminuer le nombre de cadeaux à faire.

2- Fixez- vous un cadre… et respectez-le ! 

Il est toujours bénéfique de se fixer à l’avance un budget pour les Fêtes. Ce budget doit coïncider avec votre capacité financière. Ce cadre-là vous permettra de ne pas mettre les achats sur des cartes de crédit que vous ne pourriez rembourser en totalité à l’échéance. S’endetter pour faire un cadeau et devoir payer ces cadeaux pendant des mois, ce n’est certainement pas ce que souhaitent les personnes à qui vous désirez faire plaisir ! Fixez-vous une somme et ne dépassez pas votre cadre ! Préférez alors magasiner avec une somme d’argent comptant définie !

3- Créez, imaginez, découvrez-vous artiste ! 

Essayez de vous souvenir du cadeau qui vous a le plus touché. Ce n’est certainement pas celui qui a été acheté à la va-vite au centre commercial 2 jours avant Noël. Ce sera plutôt le pull que votre mère vous avait tricoté. Il y a plein de cadeaux à faire soi-même et qui peuvent être beaucoup moins onéreux que des cadeaux neufs et qui perdent leur usage une fois le paquet ouvert ! Que vous soyez créatif, agile de vos mains ou pas, il y aura toujours un quelque chose que vous pourrez faire : tricoter une écharpe en récupérant la laine d’un pull que l’on ne met plus, offrir des bons de gardiennage, encadrer une photo que l’on apprécie, faire du caramel salé, etc.

4- Soyez à la mode ! 

En 2016, plus personne n’ignore les conséquences désastreuses de la consommation à outrance sur la planète, ni la condition des travailleurs dans certains pays et encore moins le gaspillage qui se fait chaque jour parce que nous avons donné aux objets le devoir de nous rendre heureux.

C’est très branché aujourd’hui de prendre soin de sa planète et de réfléchir avant de sauter dans la société de consommation. De quoi a-t-on besoin réellement pour être heureux ? Aime-t-on réellement plus les gens parce qu’ils nous gâtent ? Que fait-on de tous ces cadeaux ? Si l’on se recentrait sur ce qui fait sens ? Être ensemble par exemple.

5- Rappelez-vous l’essentiel

Profiter de Noël sans s’endetter, sans puiser dans toutes ses économies, partager ce moment avec nos proches de manière simple aidera à vivre les mois entourant les Fêtes avec beaucoup plus de sérénité. Lors de la course aux cadeaux, souvenez-vous que vous êtes un consommateur averti, et que vous êtes là pour l’essentiel.

Les opinions émises dans les blogues sont celles de leurs auteurs et non celles de Pamplemousse.ca.
Vos commentaires
loading...