Publicité

Victoire pour la Compagnie Châteauguay & Northern Railway

Histoire
Les tramways à la Longue-Pointe. (photo : capture d'écran du journal La Patrie, BAnQ)
Les tramways à la Longue-Pointe. (photo : capture d’écran du journal La Patrie, BAnQ)

La construction de voies pour les tramways occupe beaucoup l’actualité à la Longue Pointe les premiers mois de l’année 1903.

La semaine dernière, je vous parlais, en une série de trois chroniques, de la tenue d’une assemblée des citoyens de la Longue-Pointe contre la compagnie le Terminal. Or, malgré le soulèvement, ce sont les membres du Conseil Législatif à Québec qui avaient le dernier mot dans cette histoire.

Le 15 avril 1903, le journal La Patrie rapporte cette prise de décision dans un court article.

Les tramways à la Longue-Pointe

J.P. Mullarkey, administrateur de la compagnie du chemin de fer Châteauguay & Northern, est revenu de Québec, ce matin, plus enchanté que jamais des honorables messieurs du Conseil Législatif qui, par un vote de onze contre neuf, a repoussé tous les amendements proposés au bill de sa compagnie par les agents de la Montreal Street, et a accepté ce bill dans toute son intégrité.

Une lutte acharnée s’est livrée autour de ce bill qui concerne tout particulièrement l’établissement des tramways à la Longue-Pointe et à Beaurivage.

L’ex-lieutenant Angers, l’honorable M. Taillon, l’honorable M. Rainville, l’honorable M. Archambault, Maître Chs. Archer et autres s’opposaient à la passation du bill de M. Mullarkey, qui refusait à la compagnie Montreal Street de s’établir en ces paroisses de la Longue-Pointe, de Beaurivage et même de la Pointe-aux-Trembles.

La Législature a refusé d’annuler ces droits de la Compagnie Châteauguay & Northern Railways.

Vos commentaires
loading...