Publicité

Les usines de la Longue-Pointe

Histoire
Photographie, diapositive sur verre | Intérieur des usines Angus, Chemin de fer Canadien Pacifique, Montréal, QC, vers 1930. (photo : Musée McCord)
Photographie, diapositive sur verre | Intérieur des usines Angus, Chemin de fer Canadien Pacifique, Montréal, QC, vers 1930. (photo : Musée McCord)

On ne construisait pas que des voies de tramways à la Longue-Pointe au début des années 1900. Il se bâtissait aussi de grandes usines pour fabriquer des trains.

Le journal La Patrie faisait état de l’avancement des travaux de construction de ces usines en avril 1903. Voici ce que j’ai pu lire à ce sujet.

La construction des locomotives

Les travaux de construction des grandes usines à la locomotive de la Longue-Pointe progressent avec une rapidité remarquable. On estime qu’à la mi-août, l’installation complète vaudra un million, un demi-million pour les machines, un demi-million pour les bâtisses.

Sept cents hommes y seront d’abord employés, plus tard un millier. Les usines livreront deux locomotives par semaines.

La Patrie a déjà dit que les usines sont situées sur l’ancienne ferme Dickson, entre la voie du Terminal et le bord du fleuve. Les usines seront en communication, par voie ferrée, avec le fleuve, le Terminal, le Pacifique et le Grand Nord.

Les usines comprendront huit bâtisses différentes dont certains mesureront de 300 à 400 pieds de longueur. Ces bâtisses seront construites en partie en pierre, partie en brique. Une grande partie est aussi en verre et acier. On s’attend à être obligé d’agrandir les usines dans un avenir assez rapproché.

Un fait remarquable, c’est qu’une grande partie des machines vient d’Allemagne, les manufacturiers allemands ayant battu les Anglais et les Américains au double point de vue du prix et de la rapidité d’exécution. L’ingénieur principal de la Compagnie dit qu’on a acheté au Canada tout ce qu’on a pu y obtenir.

R. T. Shea, le surintendant des usines, croit qu’il pourra obtenir au Canada la plus grande partie du travail nécessaire à l’exploitation de cette industrie.

***

Pour en savoir plus sur l’image présentée en Une de cet article, cliquez ici.

Vos commentaires
loading...