Publicité

Nouveau comité-famille recherche membres

Vie de quartier
(photo : Pexels)
(photo : Pexels)

Quels sont les besoins des familles dans le quartier? Les projets, simples ou complexes, qui amélioreraient leur qualité de vie? La Maison des Familles de Mercier-Est lance un appel à tous les parents et grands-parents qui voudraient s’impliquer dans un tout nouveau comité qui se penchera sur ces questions.

« L’objectif de ce comité, c’est vraiment de comprendre ce que les familles aimeraient et de les aider à mettre en place les solutions. Nous voulons donner la parole aux parents ainsi qu’aux grands-parents, dans une optique intergénérationnelle. C’est très important pour nous, car on ne veut pas travailler de façon cloisonnée », explique Juliette Grosse, intervenante de milieu à la Maison de familles de Mercier-Est.

Une approche qui se différencie de celle, plus classique, où ce sont les intervenants qui analysent les besoins de parents et qui proposent des solutions en fonction de leur vision des choses. « C’est une façon de faire qui permet de renforcer le pouvoir d’agir des participants et de placer le parent au cœur de l’intervention, car bien souvent, les solutions proviennent d’eux. Sinon, on pourra les aider à porter leur projet à travers les différentes instances », ajoute-t-elle.

Remue-méninges en vue

Création d’un groupe de marche rapide pour se remettre en forme, rencontres de cuisine collective pour préparer des collations, échanges de services, covoiturage pour se rendre à l’épicerie, séances de speed dating entre parents et gardiennes d’enfants : les idées qui pourraient émerger n’ont pas de limites. « S’il y a des gens qui ont déjà des projets en tête, ce serait l’occasion idéale de nous en faire part pour les mener à bien. Mais si les gens qui n’ont pas d’idées précises, ce n’est pas grave du tout », affirme l’intervenante.

En effet, les animateurs vont utiliser des techniques de remue-méninges, des jeux ou autres pour faire émerger les différents besoins de tout un chacun. Actuellement, la fréquence des rencontres du comité, leur durée et même si elles se tiendront le matin ou le soir n’est pas encore déterminé. « Ce sont des éléments que nous allons fixer en groupe. La structure, tout comme les solutions qui y émergeront, prendra donc la couleur de ses membres », ajoute Juliette Grosse.

Si tous les parents et grands-parents sont invités à participer, les places sont limitées. De même, il faut être prêt à s’engager pour certains temps, histoire de pouvoir mener quelques projets à terme. Juliette Grosse pense, entre autres, aux mamans en congé de maternité qui pourraient avoir envie de s’impliquer près de la maison. « Ce n’est pas le but premier de ce comité, mais c’est sûr que cela permet de briser l’isolement, de rencontrer d’autres personnes du quartier. »

L’intervenante lance donc un appel à tous les parents et grands-parents qui désireraient devenir membres de futur comité, dont la première réunion est prévue le 26 janvier, de 9 h à 11 h 30. Une halte-garderie sera également disponible. Les personnes intéressées peuvent communiquer directement à la Maison des Familles, au (514) 354-6044.

Vos commentaires
loading...