Publicité

Retour de la Laurentide en édition limitée

Économie
Éric Côté a été invité à goûter la première cuvée de Laurentide qui se trouvera sur les tablettes dès le 15 janvier. (photo : Agnieszka Stalkoper courtoisie Molson Coors Canada)
Éric Côté a été invité à goûter à la première cuvée de Laurentide qui se trouvera sur les tablettes dès le 15 janvier. (photo : Agnieszka Stalkoper courtoisie Molson Coors Canada)

Le souhait d’Éric Côté, passionné de bières de Mercier-Est, a été exaucé : la Laurentide sera de nouveau vendue dans certaines épiceries et dépanneurs, le temps d’une production spéciale qui sera disponible autour du 15 janvier prochain.

« Ma pétition a porté fruit! », nous a fièrement écrit Éric Côté, via Facebook. En effet, ce citoyen de Mercier-Est avait mis en ligne une pétition pour que soit de nouveau commercialisée la Laurentide, via la page Facebook Juste de la bière, qu’il avait lancée pour vendre et échanger des objets liés au houblon.

Si Molson Coors avait continué de brasser cette bière, elle n’était plus vendue aux particuliers. « La demande avait diminué au cours des années 2000, si bien que nous avions cessé la vente dans les dépanneurs et les épiceries autour de 2012. Seuls quelques bars et restaurants la servaient encore », explique François Lefebvre, directeur des affaires corporatives, Québec et Atlantique, chez Molson Coors Canada.

Un élément déclencheur

Quelque 1000 signatures plus tard, la compagnie Molson Coors a accepté d’accéder à cette demande. « La pétition n’est pas la seule raison pour laquelle on a décidé de relancer cette bière, mais plutôt un élément déclencheur », explique le directeur. En effet, l’entreprise constatait que la bière, commercialisée en 1962, revêtait un caractère mythique pour certains.

Alors que Molson jonglait avec l’idée d’en reprendre la vente, la pétition lancée par Éric Côté, qu’il qualifie de « plus grand fan de la Laurentide au Québec » a confirmé cet intérêt. « Nous sommes à l’écoute des consommateurs, ajoute François Lefebvre. De plus, avec le 375e anniversaire de Montréal, nous avons tout un portefeuille brassicole à faire découvrir, tout un héritage à l’image de la Laurentide, une de nos marques phares dans les années 1960-1970. » En effet, la brasserie Molson a été fondée en 1786.

Le retour cette marque se fera toutefois en quantité limitée. Pour le moment, la compagnie a brassé l’équivalent de 120 000 caisses qui seront vendues autour du 15 janvier à travers le Québec dans certaines épiceries et dépanneurs. Une façon pour Molson de mesurer si l’engouement est réel ou seulement virtuel. Pour sa part, Éric Côté a été invité à assister à la préparation et à goûter à cette production spéciale. « J’ai même pu ramener les deux premières caisses », en plus d’avoir visité l’usine et rencontré quelques membres de l’équipe, à la brasserie de la rue Notre-Dame, raconte-t-il. « C’est vraiment extraordinaire que la pétition ait pu ramener cette bière classique! »

NOTE DE LA RÉDACTION

Comme la bière ne sera pas disponible dans tous les établissements, il est conseillé d’appeler le service à la clientèle de Molson (1-800-MOLSON-1) pour connaître les points de vente dans les différentes régions du Québec.

Veuillez noter que la distribution de la bière débutera autour du 15 janvier et sera ensuite disponible dans les différents points de vente.

Vos commentaires
loading...