Publicité

Glissade interdite ou permise?

Vie de quartier
Le panneau interdisant la glissade au parc Carlos-d'Alcantara. (Photo tirée de la page Facebook des résidents du Faubourg Contrecoeur)
Le panneau interdisant la glissade au parc Carlos-d’Alcantara. (Photo tirée de la page Facebook des résidents du Faubourg Contrecoeur)

La nouvelle signalisation autour de la butte pour glisser, au parc Carlos-d’Alcantara, a semé la confusion auprès de ses utilisateurs. La pancarte qui indique si la glissade est autorisée ou non, en fonction des conditions météorologiques, a plutôt donné l’impression aux citoyens que cette activité était maintenant proscrite à cet endroit.

En effet, plusieurs ont été fort surpris de voir apparaître un panneau rouge avec pour seules indications : « pentes dangereuses, glissade interdite » à côté de la butte du parc Carlos-d’Alcantara, qui longe la rue Contrecœur, tout au nord du quartier. Nulle part sur ce panneau n’est inscrit que cette interdiction est temporaire, ce qui est toutefois le cas. Ils s’inquiétaient donc que l’accès à cette pente, la seule aménagée pour glisser dans Mercier-Est avec clôture et bottes de foin, ne soit plus utilisable.

« On a fait produire ce type de panneau interchangeable il y a plusieurs années suite à un accident survenu à la pente Cabrini. Étant donné que le parc Carlos-d’Alcantara n’est pas surveillé, le panneau permet de vous aviser quand la glissade est interdite dû (sic) à des conditions dangereuses. Un autre panneau indiquera que la glissade est permise lorsque les conditions redeviennent favorables », a répondu le conseiller municipal de Tétreaultville, Richard Celzi, interpellé à ce sujet sur le groupe Facebook des résidants du Faubourg Contrecœur.

Lors de notre passage au parc, le 6 février en fin d'après-midi, l'interdiction s'était transformé en avis. (Photo : Anne-Marie Tremblay)

Lors de notre passage au parc, le 6 février en fin d’après-midi, l’interdiction s’était transformée en avis. (Photo : Anne-Marie Tremblay)

Le même type de panneau, muni de cadenas qui permettent de changer le message, a été installé aux parcs parc Carlos-d’Alcantara, Félix-Leclerc et Cabrini, le 1er février dernier. « Il s’agit réellement d’une volonté pour l’arrondissement d’assurer la sécurité des citoyens. Quand la pente est glacée ou trop tapée, la descente est trop rapide et cela devient difficile de ralentir ou de s’arrêter », précise de conseiller en entrevue avec le Journal de Mercier-Est.

Ainsi, chaque jour, un responsable des travaux publics passe dans les différents espaces verts de l’arrondissement pour vérifier l’état de la glace sur les patinoires. Les buttes pour la glissade s’ajouteront dorénavant à cette tournée quotidienne et le contremaître des parcs jugera si la pente est sécuritaire ou non, selon les conditions de la météo.

Si ce n’est pas dans cette optique que la nouvelle signalisation a été installée, assure Richard Celzi, c’est aussi une façon pour la ville de se protéger d’éventuelles poursuites si une personne se blessait alors que l’interdiction est en vigueur. Glisser malgré l’interdit n’entraînera pas d’amendes, indique toutefois le conseiller.

En savoir plus

Comme pour les patinoires, il est possible de connaître l’état des buttes dans les différents arrondissements de Montréal en consultant cette page.

Vos commentaires
loading...