Publicité

Les dernières volontés d’Olivier Archambault

Histoire
(image : Coll. Robert Carrière)

Durant mes recherches dans les archives de la Grande bibliothèque, je suis tombé sur le testament d’Olivier Archambault.

Pierre Tétreault, qui, je vous le rappelle, n’a jamais été maire du village qu’il a fondé, a acheté les terres d’Olivier Archambault, en mai 1896. Ces terres correspondent aux lots 399 et 400, situés sur les rues Pierre Tétreault, Des Ormeaux, Mousseau et Joffre, du fleuve Saint-Laurent jusqu’à la rue Tiffin environ.

Olivier Archambault est décédé huit ans plus tard, en 1904. Dans son testament, il demande de faire chanter pour $150.00 piastres de messes basses pour le repos de son âme et aussi pour $50.00 piastres de messes pour le repos de l’âme de son père.

Il est écrit également de remettre à son frère Joseph Archambault la canne à poignée d’or qui vient de son père. En plus du testament fait par le notaire, il y a celui écrit de sa main, spécifiant qu’il est sourd et muet, mais sait lire et écrire.

Voici des copies de son testament. Vous pouvez cliquer sur les images pour les grandir.

 

Vos commentaires
loading...