Publicité

Une piste cyclable qui ne mène nulle part?

Environnement, Transport
La piste cyclable Souligny s'arrête à Honoré-Beaugrand, une intersection jugée dangereuse par plusieurs intervenants du quartier. (photo : Anne-Marie Tremblay, archives Pamplemousse.ca)
La piste cyclable Souligny s’arrête à Honoré-Beaugrand, une intersection jugée dangereuse par plusieurs intervenants du quartier. (photo : Anne-Marie Tremblay, archives Pamplemousse.ca)

La piste multifonctionnelle prévue rue Curatteau, aux abords de la voie de service de l’autoroute 25, sera-t-elle raccordée au reste du réseau cyclable? C’est la question que plusieurs citoyens ont posée aux élus de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

En juin dernier, le Collectif en environnement Mercier-Est a demandé au ministère du Transport du Québec (MTQ) de revoir ces plans pour que l’ensemble soit cohérent, a rappelé Jean Lapointe, membre de ce regroupement de citoyens du quartier, lors du conseil d’arrondissement de mars. « Notre intervention concerne la sécurité des cyclistes en lien avec les travaux de l’A25. Il est impératif que la piste multifonction puisse être connectée à la piste cyclable Souligny et éventuellement à d’autres pistes est-ouest du quartier, sinon elle sera peu ou pas utilisée. »

En effet, selon les plans déposés par le ministère, un tronçon de piste multifonctionnel devrait être construit, entre les rues Tellier et Hochelaga. « Pour le moment, on aménage un bout de piste multifonction qui n’est raccordé à… rien! », a expliqué Jean Lapointe. En plus d’avoir rencontré Marc-André Gadoury, conseiller de ville et président du comité consultatif sur le vélo avec des membres de Solidarité Mercier-Est (SME) au sujet des pistes cyclables dans le quartier, il a demandé à ce que les élus les épaulent dans cette revendication du collectif.

La piste multifonctionnelle projetée. (Source: document de présentation du projet lors de la rencontre du 28 octobre 2015, MTQ)

La piste multifonctionnelle projetée. (Source: document de présentation du projet lors de la rencontre du 28 octobre 2015, MTQ)

« Je suis d’accord pour vous rencontrer, mais il y a physiquement un sacré défi! Car dans les faits, il faut raccorder le tout alors qu’il y a une vingtaine de pieds qui les séparent et une vingtaine d’arbres matures sur le site », a répondu le maire Réal Ménard. S’il ne sait pas si cette solution est possible techniquement, il est d’accord pour organiser une rencontre entre les citoyens et les différents intervenants au dossier.

Daniel Chartier, autre citoyen très impliqué dans le quartier, a aussi soulevé la question. Il a également demandé si l’Allée des infirmières, ce tronçon piétonnier situé au nord de Sherbrooke, à l’est de l’A25 serait revue, améliorée et raccordée à la piste prévue. « Nous allons vérifier, mais à ma connaissance, aucun nouveau plan n’a été déposé par le MTQ à ce sujet », a indiqué Laurence Lavigne Lalonde, la conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe.

Daniel Chartier a également profité de l’occasion pour déposer un important document, intitulé « Un réseau cyclable, efficace et sécuritaire, pour Mercier-Est et sa périphérie ». En plus de 50 pages, le citoyen de Mercier-Est y résume les principaux problèmes liés au cyclisme dans le secteurs, comme la difficulté à se connecter aux autres quartiers. En plus de rappeler l’historique de certains tronçons, le document détaille aussi plusieurs pistes de solutions.

 

En savoir plus
Un réseau cyclable, efficace et sécuritaire, pour Mercier-Est et sa périphériedocument préparé par Daniel Chartier, architecte paysagiste et résidant de Mercier-Est

 

Vos commentaires
loading...