Publicité

30 km/h dans tout l’arrondissement?

Environnement, Transport
(photo : Marie-Eve Cloutier, archives Pamplemousse.ca)
(photo : Marie-Eve Cloutier, archives Pamplemousse.ca)

Alors que l’arrondissement avait annoncé une baisse des limites de vitesse dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, la mesure pourrait bien s’étendre aussi jusque dans Mercier-Est et Ouest, a déclaré le maire Réal Ménard, lors de la séance du conseil du 4 avril dernier. Un projet à l’étude actuellement.

Rappelons que l’arrondissement a annoncé, en mars, que la vitesse permise sur les rues locales d’Hochelaga-Maisonneuve devrait passer à 30 km/h, dès juin prochain. Une diminution qui devait être acceptée par le ministère des Transports du Québec (MTQ) pour être effectives. Une situation qu’avait qusestionnée Suzie Miron, une citoyenne de Mercier-Est, lors du dernier conseil d’arrondissement. Elle demandait alors pourquoi cette mesure ne s’étendait pas jusqu’à son quartier.

Un mois plus tard, le dossier a évolué et le maire Ménard a annoncé que les travaux publics de l’arrondissement travaillaient sur ce sujet. « Il n’y a pas d’objections et c’est même souhaitable que ça se fasse à travers l’arrondissement. Mais c’est conditionnel à ce que le ministère des Transports l’autorise et qu’il n’y ait pas d’obstacles que nous n’ayons pas vus », a-t-il expliqué.

Actuellement, le dossier se trouve donc entre les mains des fonctionnaires, qui doivent préparer une demande en bonne et due forme et la présenter au MTQ, a ajouté le maire. C’est cette instance qui, en fin de compte, autorise ou non ce genre de changement. « Le MTQ veut avoir une vision d’ensemble et nous demande quels aménagements et signalisations on va faire », a-t-il précisé.

Dans Hochelaga-Maisonneuve, les rues du réseau artériel, comme Sherbrooke, garderont leur limite actuelle, sauf Viau qui passera à 40 km/h. Serait-il possible de faire de même sur Hochelaga, a demandé Suzie Miron. Difficile d’appliquer cette diminution dans tout l’arrondissement, alors que la rue Hochelaga compte quatre voies dans certains secteurs, a répondu le directeur des travaux publics, Pierre Morissette. « En fait, ce que le ministère veut, c’est que la géométrie de la rue corresponde à la vitesse. Mais dans Mercier-Est, le gabarit de la rue est réduit. Est-ce que le MTQ accepterait? C’est à voir. »

« Nos services travaillent sur ce dossier et nous aimerions que la baisse soit effective dès la fin de l’année », a précisé M. Ménard. Il s’agit là d’une des étapes menant vers l’implantation d’un quartier vert, qui devrait compter aussi d’autres mesures d’apaisement. Certaines d’entre elles sont incluses dans le chantier de réfection de la rue Notre-Dame, qui prévoit l’élimination d’une voie de circulation dans le quartier, l’aménagement de saillies de trottoirs et la plantation d’arbres.

Vos commentaires
loading...