Publicité

Plus de 75 000 $ pour l’Antre-Jeunes

Vie de quartier
Trois jeunes participants accompagnés d'Éric Methot, un employé de Valero qui s'est impliqué dans l'organisation de la soirée. (photo : courtoisie l'Antre-Jeunes de Mercier-Est)
Trois jeunes participants accompagnés d’Éric Methot, un employé de Valero qui s’est impliqué dans l’organisation de la soirée. (photo : courtoisie l’Antre-Jeunes de Mercier-Est)

Le succès de la soirée Vins et fromages au profit de l’Antre-Jeunes de Mercier-Est ne se dément pas. À preuve, la quinzième édition qui s’est déroulée le 6 avril dernier aura permis à l’organisme d’amasser plus de 75 000 $.

La soirée, qui a pris place à la Plaza Antique, rue Sherbrooke, a débuté par un vernissage-cocktail mettant en vedette les œuvres des ados qui fréquentent cette maison de jeunes qui compte deux points de services dans Mercier-Est. Des participants comme Jean-Frédéric, Simon et William qui ont travaillé l’acrylique, l’époxy et l’encre pour créer leurs propres toiles.

Un boulot accompli grâce au mentorat de Guy Hamelin, artiste contemporain dont l’atelier est installé dans le quartier, non loin de l’organisme. Pendant 28 semaines, il a appris aux jeunes à manier pinceaux, formes, lumières et couleurs. « J’ai déjà pensé à être intervenant auprès des jeunes, mais mon côté artistique était plus fort. C’est pourquoi j’ai choisi cette voie. M’impliquer dans ce projet me permet toutefois de me sentir utile », explique celui qui porte aussi les chapeaux de photographe et de réalisateur.

En plus d’avoir offert des ateliers aux six adolescents, Guy Hamelin a vendu l’une de ses œuvres lors de la soirée. Ainsi, l’organisme a pu récolter la moitié des fruits de la vente, soit 1000$. « Le reste servira de levier pour mes prochains projets », ajoute Guy Hamelin qui donne à plusieurs causes en cours d’année avec son travail.

L'artiste Guy Hamelin a agi comme mentor artistique auprès des jeunes. (photo : courtoisie l'Antre-Jeunes de Mercier-Est)Les toiles peintes par les adolescents ont elles-aussi été mises aux enchères lors d’un encan silencieux. Un montant versé directement au compte jeunesse des artistes en herbe. Cette enveloppe, qui peut être renflouée par différentes collectes de fonds, permet aux jeunes de payer les sorties ou les activités de l’Antre-Jeunes.

La soirée, organisée sous la présidence d’honneur de Sonia Léonard, directrice exécutive pipelines et terminaux chez Énergie Valero, aura réuni plus de 280 personnes, dont les principaux élus locaux. « Les montants annoncés lors de la soirée nous permettront, entre autres, de consolider notre équipe, notamment en maintenant en poste la deuxième travailleuse de rue que nous avons embauchée l’an dernier », précise René Goupil, président du conseil d’administration. Au total, les deux travailleurs qui sillonnent le quartier pour rejoindre les jeunes qui ne fréquentent pas les lieux habituels de rassemblement ont fait 4000 interventions l’année dernière.

A lire aussi
25 bougies pour l’Antre-Jeunes

Vos commentaires
loading...