Publicité

Explorer la ville, pas à pas

Environnement, Vie de quartier
L'une des Promenade de Jane dans le quartier explorera ce qui pourrait être fait autour de la voie ferrée. (photo : Anne-Marie Tremblay)
L’une des Promenade de Jane dans le quartier explorera ce qui pourrait être fait autour de la voie ferrée. (photo : Anne-Marie Tremblay)

Envie de marcher, d’explorer, de réfléchir votre quartier? C’est l’objectif derrière les Promenades de Jane, qui proposent plus de 80 marches exploratoires dans les différents quartiers de Montréal, dont Mercier-Est, les 5, 6 ,7 mai prochains.

Un concept créé il y a dix ans, à Toronto,  en hommage à Jane Jacobs, une auteure, militante et philosophe de l’architecture et de l’urbanisme. L’Américaine qui a émigré au Canada a toujours eu à cœur l’implication des citoyens dans le développement urbain, précise Jean-François Harvey, chargé de projets, communications au Centre d’écologie urbaine de Montréal, organisme responsable de l’événement qui a été importé il y a 9 ans dans la métropole.

« Selon sa conception, les citoyens sont les meilleurs experts de leur quartier.  C’est pourquoi les promenades, qui sont entre des visites guidées et des conversations en marche, sont menées par les résidants eux-mêmes», explique-t-il.  Les Promenades de Jane, qui se déroulent simultanément  dans plus de 212 villes, incitent donc les citoyens à raconter des histoires sur leur quartier, explorer la ville et échanger avec leurs voisins.

Une voie ferrée à échelle humaine

Dans Mercier-Est, deux marches exploratoires sont à l’horaire.  La première permettra aux citoyens de rêver autour de l’emprise ferroviaire Souligny. Un sujet qui revient souvent sur le tapis, explique Suzie Miron, organisatrice de la promenade. « En 2008, Solidarité Mercier-Est (SME) avait organisé des cafés urbains dans le quartier et plusieurs idées pour se réapproprier cet espace vacant avaient été évoquées, comme d’y construire une piste cyclable ou un parc linéaire », raconte-t-elle.

Le fait que, dans Pointe-aux-Trembles, un groupe de citoyens travaille activement pour réhabiliter leur friche ferroviaire  a donné envie à Suzie Miron de réactiver le dossier. « L’idée, c’est vraiment de voir avec les citoyens quels seraient les projets qui pourraient y voir le jour. Car ce n’est pas obligé d’être un champ où s’accumulent les déchets », explique-t-elle.

S’il peut y avoir des enjeux de sécurité, Suzie Miron cite en exemple la voie ferrée qui longe la promenade du Vieux-Port. Malgré son emplacement, plusieurs aménagements urbains l’entourent. « On vit avec les inconvénients de la voie ferrée, mais on n’en tire pas vraiment de bénéfice », ajoute l’ex-candidate et militante pour Projet Montréal. C’est d’ailleurs avec l’association locale du parti qu’elle organise cette promenade qui se déroulera le 6 mai, à 14h. La conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde animera peut-être aussi la marche.

Le parc Thomas-Chapais à l’honneur

Le 7 mai à 13h30, les résidants sont conviés à découvrir la richesse écologique du parc Thomas-Chapais, ce boisé de 15,2 hectares qui compte plus de 11000 arbres d’environ 40 espèces différentes, dont quelques spécimens centenaires. Une visite guidée organisée par le Comité citoyens du parc Thomas-Chapais.

En plus d’avoir la chance de voir quelques-unes des 110 espèces d’oiseaux qui y nichent, les animateurs feront un saut dans l’histoire de ce parc, créé il y a plus d’un siècle pour stimuler le développement de Tétreaultville. Pendant une heure trente, les citoyens arpenteront donc les 1,5 km de sentiers qui sillonnent cet espace vert bordé des rues des Ormeaux, de Grosbois, Pierre-Bernard et Éric.

D’autres événements à venir

Comme les Promenades de Jane sont entièrement organisées par les citoyens, il est encore possible d’en ajouter à l’horaire. Il suffit de se rendre sur le site 150 conversations en marche pour ajouter son activité à l’horaire. Même chose pour les participants, qui peuvent s’inscrire en ligne, consulter la programmation par arrondissement, par thématique, par jour, etc.

En bref
Les Promenades de Jane
Le 5, 6, 7 mai

Comment se réapproprier notre friche ferroviaire ou qu’est-ce qu’on fait avec l’emprise Souligny?
Le 6 mai à 14h
Coin Honoré-Beaugrand et Souligny

Promenade au parc Thomas-Chapais
Le 7 mai à 13h30
Au 8919, rue de Grosbois

 

Vos commentaires
loading...