Publicité

La Journée du cinéma canadien vue par Station Vu

Culture, Histoire
Le film Léolo (1992) du regretté réalisateur Jean-Claude Lauzon, et mettant en vedette Ginette Reno, sera projeté chez Station Vu dans le cadre de la Journée du cinéma canadien, le 19 avril prochain. (photo : canadianfilmday.ca)
Le film Léolo (1992) du regretté réalisateur Jean-Claude Lauzon, et mettant en vedette Ginette Reno, sera projeté chez Station Vu dans le cadre de la Journée du cinéma canadien, le 19 avril prochain. (photo : canadianfilmday.ca)

Cette année, La Journée du cinéma canadien se joint aux festivités qui entourent le 150e anniversaire du Canada. Station Vu sera aussi de la partie.

Au niveau provincial, c’est Québec Cinéma qui organise La Journée internationale du cinéma canadien, qui aura lieu le 19 avril prochain. Plus de 1700 évènements cinématographiques sont prévus à travers le pays. Et notre cinéma de quartier s’est vu proposer un rôle de diffuseur officiel.

« On a été choisi comme diffuseur et nous en sommes très heureux », se réjouit Mme Héroux. Il s’agira avant tout de promouvoir le cinéma  d’ici, mais en invitant les artisans comme le public à venir échanger et discuter des films qui seront présentés.

À ce titre, plusieurs invités spéciaux seront à l’honneur. En plus de la présence de Marcel Carrière, concepteur sonore du documentaire Pour la suite du monde, Caroline Fortier de Patrimoine Canada ainsi que Ségolène Roederer, directrice générale de Québec Cinéma, figurent parmi les invités.

Célébrer le cinéma d’ici

Cette année, ce sont les films d’ici qui sont au programme. Neuf films figurent parmi la distribution et certains raviveront les souvenirs des nostalgiques.

C’est le cas pour le film Pour la suite du monde, documentaire québécois réalisé en 1963 par Michel Brault et Pierre Perreault, qui suit le parcours d’habitants de l’île aux Coudres. Viennent ensuite d’autres films tels que Léolo, de Jean-Claude Lauzon (1992) ou encore Gaz Bar Blues, de Louis Bélanger (2003). L’idée est à la fois simple et originale, l’objectif étant de balancer la programmation. « On a trois blocs de diffusion qui sont prévus pour la journée, explique Julie-André Héroux, coordonnatrice aux opérations. En fait, chaque programme contient deux courts-métrages et un long métrage ».

Tout le monde est invité

Pour Station Vu, la journée du 19 avril est une occasion en or pour revisiter notre passé et revoir des œuvres marquantes bien inscrites dans notre patrimoine. Il s’agit aussi d’une vitrine exceptionnelle pour notre cinéma répertoire local dont la richesse mérite d’être connue du grand public. D’ailleurs, Mme Héroux lance l’invitation à tous pour venir découvrir Station Vu ainsi que les films gratuits qui seront à l’affiche cette journée-là.

Pour la programmation complète de la Journée du cinéma canadien chez Station Vu, cliquez ici.

Lire aussi : Station Vu : une petite hausse pour une grande programmation

Vos commentaires
loading...