Publicité

De nouvelles voies cyclables prévues autour du chantier de l’A25

Transport
On voit ici les voies cyclables à l'étude actuellement. (photo : courtoisie Ville de Montréal)
On voit ici les voies cyclables à l’étude actuellement. (photo : courtoisie Ville de Montréal)

Le ministère des Transports du Québec ainsi que la Ville de Montréal travaillent sur l’implantation de différentes voies cyclables dans Mercier-Est, dont certaines s’intégreront autour du chantier de l’autoroute 25.

Une victoire citoyenne, selon le Collectif en environnement Mercier-Est. Si au départ le projet était conçu tout à l’auto, les pressions auront permis certains aménagements favorisant le transport actif, estime son président, Raymond Moquin. « Nous sommes satisfaits à 80, 85 % ce qui est déjà bien, puisqu’au début c’était 0 %. »

Ces nouveautés ont été présentées lors de la soirée d’information sur le chantier de l’autoroute 25, qui s’est tenue le 4 mai dernier. On y a annoncé que deux bandes cyclables prendront place autour de l’échangeur Sherbrooke. Un aménagement demandé depuis longtemps par les citoyens, qui craignaient pour la sécurité des cyclistes dans ce secteur.

« Les voies sont tellement larges qu’il nous sera possible de modifier le marquage et d’ajouter des bandes cyclables de 1,5 mètre ou 2 mètres de chaque côté », a expliqué Daniel Beaulieu, ingénieur chargé de planification (circulation) à la Ville de Montréal. Des feux de circulation permettront aussi de rendre la traversée plus sécuritaire.

Un ajout intéressant, selon Raymond Moquin, qui aurait toutefois préféré que ces bandes soient construites de thermoplastique, un matériel jugé plus durable.

Vers un lien Nord-Sud

Autre nouveauté : la piste cyclable de la rue Notre-Dame pourrait être raccordée à la future voie cyclable de la rue Sherbrooke. Ce sera la rue Curatteau qui servira de lien entre ces deux artères. « Comme nous fermons l’accès à l’autoroute 25, Curatteau deviendra une rue locale entre Hochelaga et Sherbrooke. Nous allons donc y installer des chaussées désignées », a ajouté l’ingénieur.

Ce marquage sur rue indique les secteurs où les voitures et les vélos se partagent la route. La piste multifonctionnelle, déjà en construction sur cette rue, entre Tellier et Hochelaga, sera intégrée à ce parcours.

Une nouvelle piste en site propre?

Pour compléter le tout, il ne manque qu’un petit lien à créer, entre Lecourt et Notre-Dame. Pour le moment, on envisage de créer une piste en site propre dans l’espace vert à l’ouest de la rue Lepailleur. Ce chemin permettrait aux cyclistes d’arriver sur la piste de la rue Notre-Dame à une intersection comportant des feux de circulation. Un projet à l’étude, mais qui n’est pas encore officiel, puisqu’il devra notamment obtenir l’aval de l’arrondissement. De plus, les citoyens voisins de ce terrain devraient être rencontrés à ce sujet, a-t-on mentionné lors de la soirée.

Une annonce qui n’a pas fait que des heureux. Les résidants de la rue Curatteau se demandent bien comment cette cohabitation sera possible. En effet, au terme des travaux, cette rue sera reconfigurée entre Hochelaga et Sherbrooke pour accueillir une voie dans chaque sens, du stationnement et des cyclistes, selon les plans proposés. Ce que plusieurs jugent irréaliste pour une voie qui comptera à peine plus de sept mètres de large.

En savoir plus
Près de 4 km de nouvelles voies cyclables dans Mercier-Est

Vos commentaires
loading...