Publicité

Nid-d’autruche sur la Promenade Bellerive

Transport
Les abords du gros trou qui s'est formé cet hiver sur la piste cyclable ont été sécurisés et le tout devrait être réparé dans les prochains jours. (photo : Anne-Marie Tremblay)
Les abords du gros trou qui s’est formé cet hiver sur la piste cyclable ont été sécurisés et le tout devrait être réparé dans les prochains jours. (photo : Anne-Marie Tremblay)

Plusieurs cyclistes ont eu une mauvaise surprise printanière lorsqu’ils ont sorti leur vélo pour une balade sur la Promenade Bellerive. Un gigantesque trou s’est formé pendant l’hiver, rendant la conduite cycliste difficile.

Le nid-de-poule, de dimension impressionnante, s’est creusé entre les rues Mousseau et Pierre-Bernard, dans l’espace vert. Plusieurs usagers ont d’ailleurs porté plainte à ce sujet, depuis le mois d’avril quant à ce trou que certains qualifient de « cratère » et dont plusieurs ont parlé sur les médias sociaux.

Selon le maire de l’arrondissement, Réal Ménard, ce serait le passage des camions des services de l’eau qui aurait creusé le tout. « À moins de pluies torrentielles, les travaux de réparation débuteront le 1er mai prochain, soit lundi, et la piste devrait être réparée dans les 48 heures », affirme-t-il. Lors de notre passage, le 30 mai, le trou avait déjà été rempli et les abords sécurisés.

De même, les travaux sur la Promenade Bellerive reprendront aussi leur cours aussi à cette date, confirme le maire. Un échéancier un peu tardif, juge Carole Castonguay, directrice de la Société d’animation de la Promenade Bellerive (SAPB). « Avec les pluies que nous avons vécues ce printemps, les travaux ont tardé à recommencer et nous espérons qu’ils seront terminés comme prévu », souhaite-t-elle.

L'état des lieux, le 22 avril dernier. (photo : courtoisie les Badauds de Mercier-Est)

L’état des lieux, le 22 avril dernier. (photo : courtoisie les Badauds de Mercier-Est)

Malgré la température, l’échéancier devait être respecté et le tout devrait être complété au plus tard le 23 juin, nous a-t-on confirmé. Les travaux, totalisant 1,5 M$, permettront de remettre en état les sentiers, en plus d’ajouter du nouveau mobilier et de remettre à niveau une section du quai du Duc-d’Albes.

Rappelons que cet hiver, les sentiers n’ont pas été déneigés pour éviter un bris sur le chantier, qui a commencé cet automne. Ce qui a aussi empêché le ramassage des ordures, a appris Carole Castonguay. Une information qui, explique-t-elle, lui a été confirmée par le responsable sur le terrain. Depuis, les poubelles ont été vidées, alors que le ramassage des ordures dans les parcs a recommencé au début du mois d’avril, confirme aussi Réal Ménard qui n’était toutefois pas au courant des détails de ce cas particulier lors de l’entrevue. D’ailleurs, l’opération propreté dans l’arrondissement sera annoncée cette semaine.

Vos commentaires
loading...