Publicité

Du piquant au lancement de Porc-épic – Le cinéma qui démange

Culture
Emmanuelle Lussier-Martinez, porte-parole de Porc-épic et actrice du film Les mauvaises herbes. (Photo: Stéphane Desjardins)

Il faisait un temps splendide en fin de journée pour le lancement de Porc-épic – Le cinéma qui démange, le premier événement mettant en vedette tous les films finalistes du gala Québec-Cinéma.

Porc-épic se déroule exceptionnellement dans Mercier-Est, car les films seront notamment projetés chez Station Vu et la Maison de la culture Mercier (ainsi qu’à la Maison de la culture Langelier). On parle de 25 films coup de coeur, dont 20 longs métrages et un programme de six courts métrages.

La comédienne Emmanuelle Lussier-Martinez, qu’on a notamment vue dans le film de Simon Lavoie, Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, ainsi que dans Les mauvaises herbes, du réalisateur Louis Bélanger, jouait le rôle de porte-parole lors du lancement, qui avait lieu dans le stationnement de la Maison de la culture, à quelques pas de Station Vu. L’événement s’est déroulé en présence du maire de l’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard, et des organisateurs, bénévoles et dirigeants de Station Vu ainsi que de la Maison de la culture Mercier. Après les discours et le cocktail, le public était convié à une projection du film Juste la fin du monde de Xavier Dolan, à la Maison de la culture.

25 films à prix d’ami

Porc-Épic permettra au public de rencontrer et d’échanger avec de nombreuses personnalités du cinéma après les séances.

Au programme à Station Vu (8075, rue Hochelaga):

Jeudi 25 mai
19 h – Bachir Bensaddek, réalisateur de Montréal la blanche

Vendredi 26 mai
21 h – Emmanuelle Lussier-Martinez, porte-parole de Porc-épic et actrice du film Les mauvaises herbes

Samedi 27 mai
15 h – Simon Lavoie, réalisateur du film Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau

Le programme complet est affiché sur le site d’Accès Culture.

Le maire de l’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard, est reconnu pour son appui à la culture comme levier de développement. (Photo: Stéphane Desjardins)

Mario Beaulieu, député de La-Pointe-de-l’Île, et Stéphane Hardy, de Station Vu. (Photo: Stéphane Desjardins)

L’équipe de Station Vu (Photo: Stéphane Desjardins)

L’équipe de Station Vu, avec le député Mario Beaulieu et le maire Réal Ménard. (Photo: Stéphane Desjardins)

Les organisateurs avaient invité Mary Lee Maynard à pratiquer son art en direct. (Photo: Stéphane Desjardins)

Des membres de l’équipe de Station Vu avec Julie Beaudoin (2e à droite), de l’École et les arts. (Photo: Stéphane Desjardins)

La comédienne et porte-parole Emmanuelle Lussier-Martinez, entourée du maire Réal Ménard et de l’équipe de Station Vu. (Photo: Stéphane Desjardins)

La comédienne et porte-parole Emmanuelle Lussier-Martinez et le maire de l’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard. (Photo: Stéphane Desjardins)

Vos commentaires
loading...