Publicité

Émilie Auclair ne se présentera pas comme candidate

Politique
Une page Facebook en appui à la candidature d'Émilie Auclair a été publiée, il y a quelques jours. (photo: capture Facebook)

Après mûre réflexion, Émilie Auclair a finalement décidé de ne pas se présenter comme candidate pour Projet Montréal dans Tétreaultville, lors du scrutin de novembre prochain.

Rappelons que cette dernière n’occupe plus le poste de directrice générale de Solidarité Mercier-Est (SME) depuis la semaine dernière. Un différend entre cet organisme et Mme Auclair est à l’origine de ce départ. Cette dernière nous a déclaré aujourd’hui que le conseil d’administration de SME aurait mis fin à son contrat. Plusieurs sources très au fait du dossier nous ont indiqué que certains administrateurs de SME lui auraient reproché d’avoir vendu des cartes de membres de Projet Montréal alors qu’elle occupait ses fonctions de directrice générale.

« À cause de mon congédiement, je ne peux poursuivre mon engagement sincère pour Tétreaultville au niveau municipal. Je resterai la commissaire scolaire engagée que j’ai toujours été. Ce quartier a besoin d’un leadership fort. Je crois que j’étais toute désignée pour remplir ce beau mandat au municipal », explique-t-elle dans une déclaration qu’elle nous a fait parvenir. Rappelons que la semaine dernière, des citoyens avaient lancé une page Facebook incitant Mme Auclair à se présenter et au public à appuyer sa candidature.

« Mère monoparentale, je dois maintenant prendre mes responsabilités. Je ne suis pas d’accord avec mon congédiement. Je vais défendre mes droits en espérant que le milieu communautaire et politique puissent finalement, un jour, travailler main dans la main pour l’amélioration de la qualité de vie de notre monde », ajoute-t-elle.

La loi interdit formellement tout employeur de congédier un membre de son personnel qui désire briguer un poste électif. Il doit alors lui offrir un congé sans solde, le temps des élections. L’employeur a toutefois une certaine marge de manoeuvre devant les tribunaux quant aux circonstances de ce congédiement.

Émilie Auclair n’a pas voulu donner plus de détails. La présidente du conseil d’administration de SME, Anne-Marie Blais, n’a pas non plus voulu répondre à nos questions. Elle a réitéré que SME publiera un communiqué en temps opportun.

En collaboration avec Stéphane Desjardins

Vos commentaires
loading...