Publicité

Mercier-Est : les nouvelles racines de Claudia Mandl

Culture
Jusqu'au 27 juin, l'église Saint-François-d'Assise expose les oeuvres de Claudia Mandl, peintre d'origine roumaine ayant élu domicile dans le quartier. (photo courtoisie)
Jusqu’au 27 juin, l’église Saint-François-d’Assise expose les oeuvres de Claudia Mandl, peintre d’origine roumaine ayant élu domicile dans le quartier. (photo courtoisie)

L’église Saint-François-d’Assise ouvre ses portes à différents artistes d’ici et d’ailleurs. Jusqu’au 27 juin, l’exposition « Nouvelles racines » y est à l’honneur et présente le travail de Claudia Mandl, peintre d’origine roumaine ayant élu domicile dans le quartier.

Claudia Mandl a décidé de quitter sa Roumanie natale pour offrir un avenir meilleur à sa famille. Débarquée dans la métropole en 2003, avec son conjoint et ses deux jeunes enfants, elle a reconstruit une nouvelle vie ici. « Je suis très contente de vivre à Montréal, car je trouve qu’il y a plus de possibilités ici, notamment dans le domaine des arts. Tu peux aller beaucoup plus loin qu’en Roumanie. J’ai même exposé en France et remporté un prix. Je pense que ça aurait été plus compliqué en Roumanie. »

C’est pourquoi les 24 œuvres exposées à l’Église Saint-Francois-d’Assise sont présentées sous le thème « Nouvelles racines », en référence à sa ville d’adoption. Chaque tableau y propose une facette de la ville, sous l’œil de l’artiste. Par exemple, quand Claudia Mandl est débarquée à Montréal, elle a été très impressionnée par les gratte-ciels. Un style d’immeubles qui n’existe tout simplement pas en Roumanie. Plusieurs tableaux y présentent donc ce genre de bâtiments. « D’autres montrent des paysages hivernaux ou automnaux, avec des parapluies très colorés, un élément qui revient souvent dans mon travail. Car en fait, je veux montrer que malgré la pluie et le temps gris, il y a toujours de l’espoir », explique-t-elle.

Pour compléter le tout, un vingt-cinquième tableau présente le travail des élèves d’art de Claudia Mandl qui enseigne dans une école du samedi destinée aux élèves d’origine roumaine. « Il s’agit d’une fresque présentant Montréal créée à partir de la technique que j’utilise. Ils peignent à la spatule avec de la peinture à l’huile. Comme elle sèche moins vite, on peut la travailler plus longtemps. »

C’est également Claudia Mandl qui se trouve derrière le sentier des artistes, un concept inspiré de la Roumanie. « J’y ai participé à un voyage qui combinait peinture et plein air. Nous étions dans un village très pictural, avec des visites de châteaux et de bâtiments construits il y a 150 ans. J’ai beaucoup apprécié le fait de rencontrer d’autres artistes et d’être dehors, ce que j’ai voulu reproduire ici. » Ainsi, plusieurs fois pendant l’été, des peintres installent leur chevalet à la Promenade Bellerive, sur le sentier menant vers l’ouest du parc. Des musiciens s’y donnent rendez-vous, pour y ajouter une touche musicale.

En bref

Nouvelles racines//gratuit
Exposition de l’artiste Claudia Mandl
À l’église Saint-François-d’Assise, 700 rue Georges-Bizet
514-353-2620

Le sentier des artistes
À la Promenade Bellerive //gratuit
Les artistes doivent apporter leur matériel
Les samedis 13 juin, 17 juin, 8 juillet, 12 août, 26 août et 9 septembre
De 10 h à 15 h

Vos commentaires
loading...