Publicité

Quatre ans de travaux pour la réfection du pont-tunnel

Transport
Interventions prévues pour la réfection du pont-tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine. (photo : capture d'écran - document technique, MTQ)
Interventions prévues pour la réfection du pont-tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine. (photo : capture d’écran – document technique, MTQ)

La réfection majeure du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine s’échelonnera sur quatre ans.

Le ministère des Transports en a fait l’annonce ce matin lors d’une séance d’information concernant la solution retenue pour refaire l’infrastructure qui a célébré ses 50 ans cette année.

Si l’échéancier exact reste à être déterminé, on prévoit dans les grandes lignes deux ans de travaux entraînant des entraves importantes dans le tunnel et deux ans de travaux générant moins d’impacts pour les automobilistes. Le chantier débutera après que le nouveau pont Champlain sera complété, en 2018.

En plus d’une réfection structurale majeure du tunnel, les travaux viseront notamment à moderniser les équipements d’exploitation et à ajouter une protection de l’infrastructure contre les incendies. Les dalles de béton de l’autoroute 25 seront reconstruites dans les deux directions, de part et d’autre du tunnel entre l’île Charron et l’échangeur Sherbrooke.

L’ensemble du projet sera réalisé en mode conception-construction-financement. La mise en place d’un péage pour accéder au pont-tunnel n’est pas dans les plans.

En prévision des entraves à venir, des mesures d’atténuation, comme l’implantation de voies réservées et de stationnements incitatifs, sont déjà à l’étude dans l’axe des autoroutes 20 et 25.

Quelque 120 000 véhicules empruntent le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine par jour, dont 13 % sont des camions.

À lire également : Le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine a 50 ans

Vos commentaires
loading...