Publicité

Le ministre de l’Éducation souligne la rentrée dans le quartier

Éducation
Le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx (à gauche) et la présidente de la Commission scolaire de Montréal (CDSM), Catherine Harel Bourdon étaient à l'école Sainte-Louise-de-Marillac ce matin pour souligner la rentrée. (photo Facebook Catherine Harel Bourdon)
Le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx (à gauche) et la présidente de la Commission scolaire de Montréal (CDSM), Catherine Harel Bourdon étaient à l’école Sainte-Louise-de-Marillac ce matin pour souligner la rentrée. (photo Facebook Catherine Harel Bourdon)

Le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx était de passage dans Mercier-Est pour souligner la rentrée scolaire 2017-2018.

Accompagnée la présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), Catherine Harel-Bourdon, il s’est rendu ce matin devant l’école Sainte-Louise-de-Marillac, près du métro Honoré-Beaugrand, pour souhaiter une bonne rentrée aux élèves qui ont pris le chemin des classes ce matin.

D’ailleurs, plusieurs élèves montréalais ont vécu cette première expérience plus tôt cette année, alors que le ministère a implanté 100 nouvelles classes de prématernelle pour les enfants de quatre ans dans les quartiers défavorisés de la métropole. Autres nouveautés à l’horaire : les cours d’éducation financière obligatoires en secondaire 5, l’implantation de nouveaux cours d’histoire en secondaire 3 et 4, l’ajout de différentes mesures pour faire bouger plus les élèves et les milliers de projets d’agrandissement et de construction de nouvelles écoles.

À ce chapitre, la CSDM doit composer avec une hausse de clientèle de 1000 nouveaux enfants par année. Le quartier Mercier-Est est particulièrement affecté par cette augmentation. En effet, selon les données du ministère, le secteur de Tétreaultville comptera 1020 inscriptions supplémentaires, entre 2016 et 2020.

Plusieurs projets dans le quartier

C’est pourquoi les écoles du secteur font l’objet de nombreux chantiers, comme l’école Philippe-Larbarre, dont les travaux devaient se terminer pour la rentrée, qui compte maintenant huit classes supplémentaires et un nouveau gymnase. L’école Saint-François-d’Assise verra sa capacité d’accueil augmenter tout autant. Toutefois, durant les deux prochaines années, les élèves seront installés temporairement au Centre Tétreaultville, laissant ainsi place au chantier.

Autres projets sur le radar :  la reprise d’un ancien établissement scolaire situé au 3075, avenue Lebrun, pour y aménager quatorze classes et un gymnase qui se grefferont à l’école Sainte-Claire (3,7M$) et les 35 M$ annoncés pour la construction d’une nouvelle école spécialisée qui permettra de concentrer les activités de l’école Irénée-Lussier en un seul établissement (l’école est actuellement répartie en trois annexes, dont une se trouve dans le quartier).

Plusieurs parents du quartier travaillent aussi à la fondation d’une école alternative, Alter Égaux. Les responsables cherchent actuellement des locaux pour implanter ce nouvel établissement, qui inclurait un volet primaire et secondaire.

Vos commentaires
loading...