Publicité

Cinq priorités pour le développement économique de l’est de Montréal

Communiqués
Le prolongement du métro vers l’Est est l’une des cinq priorités pour le développement économique de l’est de Montréal de la CCEM. (photo : Wikimedia/Calvin411)
Le prolongement du métro vers l’Est est l’une des cinq priorités pour le développement économique de l’est de Montréal de la CCEM. (photo : Wikimedia/Calvin411)

Dans le cadre de la campagne électorale municipale, la Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM) a dévoilé ses priorités électorales. Cinq enjeux sont au cœur des revendications de la CCEM pour stimuler le développement économique du territoire, soit le prolongement du métro vers l’Est, l’amélioration de l’offre de transport en commun dans les pôles d’emplois, le prolongement de l’avenue Souligny et du boulevard L’Assomption, le déploiement de la Cité de la logistique et de la zone industrialo-portuaire et la réfection de la rue Notre-Dame.

« Ces cinq priorités sont essentielles au développement économique de l’est de Montréal. Dans plusieurs cas, elles représentent des demandes historiques de la communauté. Ces opportunités offrent également un grand potentiel de croissance économique puisqu’elles permettraient à l’est de Montréal de déployer son plein potentiel, d’attirer de nouveaux investisseurs en plus de mieux retenir les entreprises déjà présentes sur le territoire », a déclaré Mme Christine Fréchette, présidente-directrice générale de la CCEM.

Prolongement du métro vers l’Est

Le prolongement du métro vers l’Est est essentiel pour accroître l’accès au transport en commun dans l’Est, désenclaver le métro en le rapprochant du réseau autoroutier, améliorer la mobilité de la main-d’œuvre et accroître l’attractivité de l’est de Montréal auprès des investisseurs et des travailleurs. Attendu depuis plus de 30 ans, ce projet est une priorité pour la communauté de l’est de Montréal et fait consensus auprès des acteurs économiques, politiques et communautaires. De plus, ce projet bénéficie présentement d’une opportunité de financement unique créée par le programme d’investissement dans les infrastructures du gouvernement fédéral.

Amélioration de l’offre de transport en commun dans les pôles d’emplois

La mobilité des travailleurs dans l’est de Montréal est un enjeu majeur qui freine le développement de plusieurs zones d’emplois. Cette problématique se traduit par une difficulté à attirer des investisseurs ou à retenir des entreprises dans certains secteurs. Le recrutement et la rétention de la main-d’œuvre sont difficiles en raison des longs délais de déplacement en transport en commun. Une intervention politique est nécessaire dans ce dossier afin de donner un mandat clair et les ressources nécessaires à la Société de transport de Montréal pour soutenir le développement économique des pôles d’emplois de l’île en bonifiant l’offre de service en transport en commun.

Prolongement de l’avenue Souligny et du boulevard L’Assomption

Le prolongement de l’avenue Souligny et du boulevard L’Assomption permettra d’améliorer considérablement le transport des marchandises dans le secteur du Port de Montréal, lequel est un véritable poumon économique du Québec. Ce projet permettra de retirer des milliers de camions par jour du réseau local et artériel de Montréal en les redirigeant directement sur le réseau autoroutier. Il permettra d’améliorer la productivité de milliers de PME, de réduire l’impact des camions sur la communauté et sur l’environnement. Ces prolongements sont également des conditions essentielles au développement la Cité de la logistique, qui n’est pas adéquatement connectée au système routier.

Déploiement de la Cité de la logistique à valeur ajoutée et de la zone industrialo-portuaire

Le projet de Cité de la logistique à valeur ajoutée et de la zone industrialo-portuaire offre des perspectives économiques très intéressantes pour l’est de Montréal. Ces projets misent notamment sur la logistique à valeurs ajoutée, un secteur industriel prometteur qui permet de créer de la richesse en injectant de la valeur à des marchandises destinées à  des marchés d’ici et d’ailleurs.

Le déploiement d’une Cité de la logistique dans l’est de Montréal permet de miser sur les atouts de l’est de Montréal et offre des perspectives d’emplois très variées qui correspondent aux caractéristiques de la population de l’est de Montréal. Cette initiative offre l’opportunité de développer un pôle d’expertise regroupant de petites et de grandes entreprises dans des secteurs d’emplois très variés, allant de la manutention manufacturière jusqu’à la haute technologie.

Cette initiative permettra, en collaboration avec la communauté, de redynamiser un secteur industriel, de créer des emplois de qualité et de réutiliser des terrains contaminés qui sont abandonnés depuis des décennies.

Réfection de la rue Notre-Dame

L’état de la rue Notre-Dame et l’absence de projet de réfection préoccupent la communauté d’affaires de l’est de Montréal. Depuis trop longtemps, ce projet a été mis de côté. Le vieillissement de cette infrastructure semble toutefois raviver l’importance d’intervenir sur cet axe hautement stratégique. Une interruption de circulation à court, moyen ou long terme aurait des conséquences majeures sur les Montréalais et sur l’économie.

Considérant qu’il s’agira d’un chantier majeur avec des défis techniques importants, il faut rapidement relancer les discussions sur la réfection de la rue Notre-Dame afin de bien planifier cette artère. La conception de cette rue contribuera à la relance de l’est de Montréal pour les 50 prochaines années. Différents acteurs de la communauté devront être consultés afin que la conception de cette rue réponde à la fois au besoin des Montréalais, des entreprises et des utilisateurs de cette route. Pour y arriver, le prochain maire de Montréal devra lancer cette réflexion et proposer sa vision lors de son prochain mandat.

 

Source : Chambre de commerce de l’est de Montréal

Vos commentaires
loading...