Publicité

Un troisième album pour une artiste du quartier

Culture
Élodie Jolette lancera son album "Passerelle", signé Élodie et ses muses cet hiver. (photo : courtoisie)
Élodie Jolette lancera son album « La passerelle », signé Élodie et ses muses cet hiver. (photo : courtoisie)

Multi-instrumentiste, artiste en arts visuels et écrivaine à ses heures, Élodie Jolette vient tout juste de lancer la chanson «Je serai là juste là», premier extrait de son mini-album La Passerelle qui sera lancé à l’hiver 2018. Le troisième en carrière pour cette auteure-compositrice-interprète qui habite Mercier-Est depuis peu.

Depuis son plus jeune âge, Élodie Jolette a toujours baigné dans la musique. Ayant touché tour à tour au violon, à la guitare et plus récemment à l’accordéon, le piano demeure son instrument de prédilection. Dès l’âge de 15 ans, elle écrit ses propres chansons. « J’ai toujours eu envie de m’exprimer sur ce que je vis au quotidien, les relations avec les autres, les situations qui nous arrivent, la psychologie, la vie quoi ! », raconte-t-elle.

Des thèmes qui, même si elle n’est plus une adolescente, continuent de nourrir sa créativité. Par exemple, c’est la maternité qui lui a inspiré le texte de sa plus récente pièce, « Je serai là juste là », qui vient d’être envoyée aux différentes radios. Un poème écrit pour son fils, aujourd’hui âgé de huit ans, qui raconte ce qu’elle souhaite lui laisser comme message si elle décédait. « On ne sait jamais quand une personne va mourir. J’avais besoin de lui dire que, même je n’étais plus là, je continuerais de veiller sur lui. »

Des paroles rassurantes qui ont eu un écho dès l’enregistrement. « En studio, le preneur de son nous a confié que sa propre mère était en phase terminale. Et la mère de la violoncelliste qui jouait avec moi était décédée quelques mois plus tôt. Disons que j’avais les poils qui se dressaient sur mes bras pendant la chanson », se rappelle Élodie. Elle espère donc que cet extrait apportera « une dose d’amour et de douceur aux gens, deviendra un câlin en chanson pour ceux qui ont perdu ou qui perdront éventuellement un être cher. »

Routes multiples

Les six pièces du EP La Passerelle, écrites, composées et interprétées par Élodie, tournent autour des différentes routes qu’on parcourt au fil du temps. « Le titre évoque les chemins en tous genres qui parsèment nos vies, ces voies qui, d’un instant à l’autre, nous font connaître des hauts et des bas, ces ponts qui, lorsqu’on ose les traverser, nous rapprochent toujours un peu plus de nous-mêmes », décrit-elle.

Le mini-album La Passerelle n’est pas une première pour l’artiste originaire de l’Abitibi-Témiscamingue. En 2011, elle lançait son premier maxi, Tour d’existence, dont plusieurs extraits ont tourné sur SiriusXM et Radio-Canada. En 2015, elle signait l’album solo L’âme au piano, qui regroupe une dizaine de pièces instrumentales composées entre 1998 et 2014.

Aujourd’hui, cette nouvelle parution du projet musical Élodie et ses muses mettra à nouveau en vedette la pianiste avec son groupe de musiciens. « C’est grâce aux redevances que j’ai reçues après la diffusion du premier maxi que j’ai pu enregistrer ces chansons. C’était comme un signe! » En attendant, il est possible de découvrir la musique d’Élodie Jolette sur YouTube et Bandcamp. L’artiste publie également régulièrement de ses nouvelles sur sa page Facebook.

Vos commentaires
loading...