Publicité

54 établissements amis des enfants dans Mercier

Économie, Vie de quartier
(photo : Page Facebook - Amis des enfants de Mercier - établissements certifiés)
(photo : Page Facebook – Amis des enfants de Mercier – établissements certifiés)

Lorsqu’elle a ouvert la friperie Au K’Zou, en juillet 2016, Caroline Therrien voulait créer un endroit chaleureux, ouvert à tous et accueillant pour les familles. Devenir établissement « Amis des enfants de Mercier » allait donc de soi pour l’entrepreneure.

« Comme j’ai moi-même deux jeunes enfants, je sais ce que c’est que de magasiner avec des petits qui touchent à tout », raconte la résidante de Mercier-Est. Une situation gênante dans certains commerces. Mais pas dans la boutique de la rue des Ormeaux. C’est d’ailleurs pour cette raison que Caroline Therrien a, entre autres, prévu une aire de jeux dédiée aux tout-petits. Ainsi, les parents peuvent fouiller à leur guise dans les allées de la friperie qui propose des vêtements et des accessoires pour toute la famille et à petit prix.

Plusieurs autres aménagements permettent aux clients de se sentir à l’aise.« Il y a un fauteuil où les mamans peuvent s’asseoir pour allaiter. J’ai aussi une table à langer et quelques couches pour dépanner, ainsi qu’un four à micro-ondes. Mes allées sont également conçues pour pouvoir y circuler avec une poussette. Dans le fond, je veux que ma boutique soit super accessible à tout le monde, un peu comme s’ils étaient chez moi », explique Carole Therrien. Même le père Noël s’invitera à la boutique le 9 décembre prochain.

C’est cette attitude d’ouverture envers les touts-petits que la certification établissements « Amis des enfants de Mercier », mise sur pied en 2016, veut souligner. « Au départ, nous avons décidé de créer un modèle qui n’était pas trop contraignant et qui offrait une certaine souplesse pour que les établissements puissent s’ajuster en conséquence », relate Anastasia Desay, chargée de projet chez Solidarité Mercier-Est (SME).

Ainsi, pour être certifiés « Amis des enfants de Mercier », les établissements doivent absolument avoir une attitude et un environnement accueillant pour les familles et de permettre aux mamans d’allaiter ou aux parents de réchauffer la nourriture de bébé, sans obligation d’achat, décrit Anastasia Desay. « Ensuite, ils doivent répondre à trois autres critères au choix sur une liste comprenant une douzaine d’actions, comme le fait d’avoir du mobilier adapté aux petits, d’offrir un menu pour les enfants ou de mettre un marchepied à disposition pour accéder aux toilettes », cite-t-elle en exemple.

Un démarche qui s’est inspirée d’une certification du genre, déjà implantée dans Hochelaga-Maisonneuve, menée par SME mais aussi par la Maison des Familles de Mercier-Est, l’Escale Famille Le Triolet et le CIUSSS de l’Est-de-l’Ile-de-Montréal. « Au départ, c’est venu d’une demande des parents d’enfants en bas-âge qui ne savaient pas trop s’ils pouvaient ou non entrer dans les magasins et avoir certains services », raconte Anastasia Desay.

Maintenant, le réseau compte 54 établissements en tout genre, comme des boutiques, des bijouteries, des pharmacies, des organismes communautaires, etc. Des entreprises comme la friperie Au K’Zou, mais aussi Planète Jeux, le SÉSAME, SME ou la Crèmerie du bonbon plaisir ont emboîté le pas. Chaque membre est repérable en un coup d’oeil puisqu’un logo est collé sur sa porte. « Nous espérons que le nombre d’établissements certifié continuera d’augmenter au cours des prochaines années », ajoute la chargée de projet.

En savoir plus

Certification « Amis des enfants » : déjà vingt établissements emboîtent le pas

Vos commentaires
loading...