Publicité

La rue Honoré-Beaugrand sous la loupe

Politique, Transport
L'intersection Honoré-Beaugrand et Souligny. (photo: Anne-Marie Trembay)
L’intersection Honoré-Beaugrand et Souligny fait partie des endroits problématique de cette artère. (photo: Anne-Marie Trembay)

La circulation autour de la rue Honoré-Beaugrand, un sujet qui revient sans cesse sur le tapis, fera partie des priorités des nouveaux élus, notamment de la conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde, a-t-elle souligné lors du conseil d’arrondissement du 21 novembre dernier.

Ainsi, dans les prochaines semaines, l’élue s’engage à lancer une grande étude de circulation autour de cette artère qui cause bien des maux de tête, non seulement aux résidants, mais aussi aux piétons, aux utilisateurs du transport en commun, aux automobilistes et aux cyclistes. Problèmes qui ont été alourdis avec la réfection de la station de métro Honoré-Beaugrand, un chantier qui devrait être terminé en décembre 2017. Une analyse réclamée à plusieurs reprises par les citoyens dans les derniers mois.

Laurence Lavigne Lalonde a rappelé que les nouveaux élus planchent actuellement sur un plan d’action qui couvrira la première année de leur mandat. Pendant ces douze premiers mois, « nous voulons faire une réelle étude sur toute la circulation dans ce secteur, non pas intersection par intersection, mais avec une analyse plus large qui nous permettra d’identifier les patrons de circulation. Car actuellement, nous intervenons sur un coin de rue quand il y a une demande des citoyens, ce qui a des répercussions ailleurs. »

À partir de ces données, les élus détermineront quels gestes concrets poser pour améliorer la circulation dans ce secteur, avec des mesures qui se déploieront durant tout leur mandat. « On se donne un an pour récolter l’information, l’analyser et ensuite créer un plan de match pour les années deux, trois et quatre », a poursuivi l’élue. Impossible donc pour le moment de déterminer s’il faut reconfigurer un coin de rue, ajouter un arrêt, installer un dos d’âne. « Mais nous aurons ensuite un plan clair. »

Plusieurs résidants de la rue Honoré-Beaugrand dénoncent également le nombre important d’autobus qui circulent sur leur rue. À ce sujet, Laurence Lavigne Lalonde a expliqué que des discussions sont en cours avec la Société de Transport de Montréal (STM) pour détourner deux circuits d’autobus qui empruntent actuellement Honoré-Beaugrand. Pour le moment, on envisage de modifier le parcours de la 85 Hochelaga et de la 26 Mercier-Est. Des circuits qui pourraient être déplacés sur la voie de service Curatteau de l’autoroute 25 et sur des Ormeaux. « Toutefois, cette option n’était pas privilégiée par la STM », a expliqué Laurence Lavigne Lalonde.

 

 

 

Vos commentaires
loading...