Publicité

L’annexion de la Longue-Pointe

Histoire
(photo : Collection Robert Carrière)
(photo : Collection Robert Carrière)

Des discussions préliminaires entourant l’annexion de la paroisse de la Longue-Pointe à la Ville de Montréal ont lieu à l’été 1905. Après une rencontre entre le comité citoyen chargé du dossier et l’hôtel de ville, les pourparlers se poursuivent.

Le conseil de la Paroisse de la Longue-Pointe invite tous les propriétaires de biens-fonds imposables de la municipalité à une assemblée au bureau du conseil le 11 septembre.

Le Journal La Patrie fait état des discussions dans ses pages au lendemain de cette assemblée. Il aura notamment été question des garanties et conditions de l’annexion à Montréal.

L’assemblée des citoyens de la Longue-Pointe au sujet du projet de l’annexion de cette municipalité à la ville de Montréal a eu lieu hier soir.

En l’absence du maire, M. Pierre Bernard présida l’assemblée, et parmi les principaux citoyens présents, nous avons remarqué :

Le curé de la Longue-Pointe, M. l’abbé Mongé, ancien curé de la Longue-Pointe; M. Lapointe, échevin de la Longue-Pointe, etc.

On comptait un peu sur la présence des représentants de la cité de Montréal, mais ceux-ci ne vinrent pas et l’on procéda quand même à l’assemblée. On discuta la question de l’annexion sous tous ses côtés, et si rien de formel ne fut décidé, on déclara tout de même un plan des garanties que demandera cette petite municipalité en entrant dans le Greater Montréal.

On semble préférer le système de compromis en rapport avec l’évaluation de la taxe immobilière et la construction. Ainsi en échange de l’annexion, on demanderait que le taux de la taxe immobilière ne change pas pendant 25 ans, et qu’il ne soit permis de construire dans la partie haute de la Longue-Pointe, que des maisons et édifices en pierre et en brique.

Va sans dire que Montréal se chargerait du coup du creusage et de l’installation des égouts, canaux, etc. M. Raoul Lacroix, architecte, était aussi présent et il exprima son opinion au sujet de la construction. On reprendra cette discussion plus en détail à une prochaine réunion.

Vos commentaires
loading...