Publicité

Longue-Pointe pourra s’annexer

Histoire
Édition du 14 septembre 1905. (photo : capture d’écran du journal La Patrie, BAnQ)
Édition du 14 septembre 1905. (photo : capture d’écran du journal La Patrie, BAnQ)

Ça y est! La Longue-Pointe pourra s’annexer au Greater Montréal. Et cela, car Rosemont veut faire partie du mouvement également.

Voici ce que La Patrie avait à dire à ce sujet, le 14 septembre 1905 :

L’assemblée du comité d’annexion qui a eu lieu hier après-midi, à la demande de l’échevin Lavallé, président et du maire Laporte sera encore une de celles qui mériteront d’être consignées dans les annales.

Il s’agissait d’inviter Rosemont à faire partie du Greater Montréal. Ceci a son importance parce que si Rosemont ne s’annexe pas, on ne pourra prendre la Longue-Pointe, attendu que c’est le seul lien entre les deux municipalités.

Rosemont était représentée par le maire Lafond, MM. les conseillers N. Drummond, J. McEvey, U. H. Dandurand, A, Drummond, et le docteur Craig. Naturellement, c’est la question des taxes qui offre la plus grande difficulté.

On a donné a peu près l’assurance que le conseil adoptera pour l’estimation des propriétés, le prix courant des terres ou fermes, tant qu’elles n’auront pas été converties en lots à bâtir.

Quant aux égouts, au service des tramways, etc., il n’y a aucune difficulté à ce sujet, attendu que tout peut se faire par une simple résolution du conseil. Les délégués se sont montrés satisfaits et la question sera soumise sans délai aux propriétaires intéressés.

L’échevin Lavallé qui récolte actuellement le prix des labeurs était dans une joie bien facile à comprendre.

Vos commentaires
loading...