Publicité

Trois conseillers de MHM siégeront au comité exécutif

Politique
Les conseillers de Maisonneuve-Longue-Pointe, Tétreaultville et Hochelaga auront tous une place au comité exécutif. (photo : courtoisie)
Les conseillers de Maisonneuve-Longue-Pointe, Tétreaultville et Hochelaga auront tous une place au comité exécutif. (photo : courtoisie)

La nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante, a dévoilé ce matin la composition de son comité exécutif qui comptera treize élus, dont six femmes. Dans l’arrondissement, trois conseillers de Projet Montréal y auront une responsabilité ou y siégeront comme conseiller associé.

Élu pour un deuxième mandat dans le district Hochelaga, Éric Alan Caldwell sera responsable de l’urbanisme, de l’Office de consultation publique et du transport. Un dossier phare pour Valérie Plante, qui s’est illustrée notamment en promettant d’être la mairesse de la mobilité.

C’est d’ailleurs à cause de son implication dans le domaine du transport, plus précisément autour du dossier de la rue Notre-Dame, qu’Éric Alan Caldwell a décidé de se lancer en politique. En effet, celui qui a été réélu avec plus de 70 % des voix s’est entre autres impliqué au sein de la Coalition pour humaniser la rue Notre-Dame qui réclamait une plus grande place réservée au transport en commun, relate sa présentation sur le site de MHM. Au cours de son précédent mandat, il a également présidé le comité consultatif d’urbanisme de l’arrondissement jusqu’en octobre 2016. Il avait toutefois été démis de cette fonction à cause d’une prise de position allant à l’encontre du projet de Cité de la logistique notamment portée par le maire sortant, Réal Ménard.

Autre nomination : celle de la conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde qui s’est elle-aussi illustrée dans le dossier de la Cité de la logistique. Diplômée en psychologie et en développement international, l’élue sera responsable de la transparence, de la démocratie, de la gouvernance et de la vie citoyenne. Elle hérite aussi du dossier d’Espace pour la vie, qui comprend le Jardin botanique, le Planétarium, l’Insectarium et le Biodôme.

Élue pour un premier mandat dans Tétreaultville, Suzie Miron, a quant à elle été nommée comme conseillère associée aux infrastructures. Elle fait partie des cinq élus qui ont le rôle d’épauler les membres du comité exécutif dans leurs fonctions sur différents sujets.

Pierre Lessard-Blais, nouveau maire de l’arrondissement, est le seul élu de MHM sous la bannière de Projet Montréal qui ne siégera pas au comité exécutif. En entrevue avec le Journal de Mercier-Est, il avait toutefois expliqué qu’il avait avisé Valérie Plante qu’il souhaitait plutôt concentrer ses efforts sur MHM et laisser la place à d’autres.

La première séance du comité exécutif se déroulera le 22 novembre prochain. Chacune des rencontres sera diffusée directement sur Internet et disponible en différé, « dans un esprit de plus grande transparence et dans le but de permettre aux citoyennes et citoyens de se rapprocher de leurs institutions démocratiques », précise-t-on sur le site de la Ville de Montréal. Une nouveauté instaurée par l’ancien maire par intérim, Laurent Blanchard, mais à laquelle Denis Coderre avait mis fin pendant son mandat.

Les séances ordinaires du comité exécutif se déroulent les mercredis matin, 46 fois par année.

 

Vos commentaires
loading...