Publicité

Insolite : Des coyotes au Faubourg Contrecoeur

Environnement, Insolite
Ce n'est pas la première fois qu'Hugo Mailloux voit un coyote sur son terrain. Mais cette fois, il était drôlement proche de sa maison! (photo tirée de Facebook, Hugo Mailloux)
Ce n’est pas la première fois qu’Hugo Mailloux voit un coyote sur son terrain. Mais cette fois, il était drôlement proche de sa maison! (photo tirée de Facebook, Hugo Mailloux)

Plusieurs citoyens rapportent avoir vu, au cours des derniers jours, des coyotes sur leur terrain situé dans le Faubourg Contrecœur.

C’est le cas d’Hugo Mailloux. « Quand nous sommes déménagés dans le secteur il y a un an, nous avons été très surpris de voir un coyote. Depuis, on en observe parfois au coucher du soleil ou le matin très tôt. Il arrive aussi qu’on entende leurs hurlements la nuit, ce qui nous fait penser qu’ils sont plusieurs », indique-t-il. Toutefois, si la bête s’observait de loin auparavant, elle semble se rapprocher de sa maison.

Dans une publication sur Facebook, plusieurs de ses voisins ont confirmé avoir aussi pu apercevoir un ou plusieurs spécimens de leur fenêtre. Une dame a même filmé l’animal en train d’uriner sur son terrain. « La présence de coyotes au Faubourg n’est donc pas un mythe ! », ajoute Hugo Mailloux. Toutefois, vérification faite auprès de l’arrondissement, aucun appel à ce sujet n’a été enregistré au Bureau d’accès Montréal (BAM). Pour le moment, les témoignages montrent qu’on n’a pas vu plus que deux ou trois individus à la fois.

Ce qui ne veut pas dire que quelques coyotes n’ont pas élu domicile dans le quartier. Un phénomène qui s’observe de plus en plus à Montréal, notamment dans le quartier Ahuntsic. En effet, cet animal qualifié d’opportuniste s’adapte très bien aux lieux qu’il habite. C’est pourquoi il se retrouve dans toutes les villes d’Amérique du Nord. Par exemple, à Chicago, on en dénombrerait 2000 ! Et à Montréal, selon les informations compilées par le journal La Presse, le nombre de coyotes dans la ville aurait doublé en dix ans.

Habituellement sans danger

Normalement, ces animaux craignent les hommes. Ils ont plutôt tendance à être farouches, à rester cachés et ne représentent donc pas une menace pour les humains. Toutefois, des coyotes auraient mordu des passants ailleurs en ville cet été, rapporte le Journal de Montréal. D’où l’importance d’être prudents si on croise cet animal et surtout, de ne pas les nourrir.

La Ville de Montréal effectue en ce moment un suivi sur l’accoutumance des coyotes, précise le site Internet de l’administration municipale. « En termes d’interventions directes, la Ville intervient dans les rares cas où un coyote présente un comportement agressif susceptible de constituer une menace immédiate. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, responsable de la gestion de la faune terrestre au Québec, considère qu’à l’heure actuelle rien ne justifie un contrôle de la population de coyotes sur l’île de Montréal et estime que leur présence serait même essentielle au maintien de l’équilibre écologique des écosystèmes naturels. Au sommet de la chaîne alimentaire, le coyote a des fonctions écosystémiques importantes. Il réduit l’expansion des populations de petits mammifères comme les rongeurs et d’oiseaux comme les bernaches », précisent les données de la Ville.

Quelques précautions à prendre :

• N’approchez pas et ne nourrissez pas les coyotes.
• Habituez les enfants à ne jamais s’approcher des animaux sauvages.
• Gardez les chiens en laisse dans les parcs et circulez uniquement sur les sentiers aménagés.

Que faire si vous croisez un coyote ?

• Gardez votre calme.
• Laissez à l’animal l’espace nécessaire pour s’enfuir.

Si le coyote ne part pas ou s’il a une réaction agressive :

• Donnez-vous un air imposant en levant vos bras.
• Faites du bruit pour l’apeurer.
• Éloignez-vous en reculant lentement et en gardant un contact visuel avec l’animal. Évitez de lui tourner le dos pour courir.
• Contactez la centrale S.O.S. Braconnage (1 800 463-2191) pour rapporter l’incident.
• Composez le 911 en cas d’urgence.

Pour plus de renseignements sur la cohabitation avec le coyote à Montréal, consultez le site : ville.montreal.qc.ca/coyote

Source

Vos commentaires
loading...