Publicité

Une première étape pour la transformation de l’église Saint-Victor

Immobilier, Vie de quartier
(photo tirée du site web du Diocèse de Montréal)
(photo tirée du site web du Diocèse de Montréal)

Le comité exécutif a autorisé la démolition du presbytère de l’église Saint-Victor ainsi que d’une partie du bâtiment. Un premier pas vers la transformation de cet ancien lieu de culte en hébergement destiné entre autres aux aînés aux prises avec des problèmes d’itinérance.

Cette décision, entérinée par le comité exécutif de la ville de Montréal le 7 décembre dernier, permettra de construire quarante logements adaptés aux personnes de 55 ans et plus sans-abri ou vulnérables à ce chapitre. Un deuxième projet d’habitation sera aussi érigé sur le terrain de cette église ayant fermé ses portes en 2015. En effet, une coopérative pour les familles et comptant 36 logements y verra aussi le jour.

Pour laisser place au projet, le presbytère sera démoli, ainsi que les deux tiers de l’église. Toutefois, certains éléments de ce bâtiment religieux construit en 1926, comme le clocher et la façade, seront conservés. Ainsi, la partie de la devanture qui restera debout sera transformée en centre de jour pour les aînés. Une cour intérieure sera aussi aménagée. Selon les plans proposés, les deux pavillons compteront trois étages et la plantation de 25 arbres sur le terrain, en plus de l’ajout de haies d’arbustes.

Lors de la présentation du projet, en juin dernier, on estimait que les premiers locataires pourraient prendre place dans ce complexe dès 2019.

Ce projet est piloté par l’organisme « Pas de la rue », qui offre des services d’accueil, de soutien et d’encouragement à toute personne âgée de 55 ans et plus, sans domicile fixe ou se retrouvant dans une situation de grande précarité, dans une perspective de stabilisation et de réinsertion sociale. Au total, l’organisme estime le budget pour ce projet à 15M $.

À lire aussi
L’église Saint-Victor ressucite

Vos commentaires
loading...