Contact

mercier-est-map

Pamplemousse.ca est un média hyperlocal indépendant de Montréal, qui n’est n’est rattaché à aucun parti politique, promoteur, compagnie, organisme privé, communautaire, religieux ou public, ne défend aucun agenda ni position politique ou philosophique. Nous appliquons les critères de déontologie journalistique de l’Association des journalistes indépendants du Québec.

Nous écrivons sur ce qui façonne nos quartiers : institutions, groupes communautaires, culture, histoire, développement immobilier, offre commerciale, services offerts aux citoyens, décisions des élus, etc. Pamplemousse.ca appartient à Pamplemousse Communications inc. et fut lancé en septembre 2013.

Le site Internet de Pamplemousse.ca est une réalisation de l’Agence Monolith.

Stéphane Desjardins est journaliste depuis près de 30 ans. Il est chroniqueur au Journal de Montréal et au Journal de Québec, et le fut au Devoir il y a longtemps. Il est aussi rédacteur en chef du magazine Vélo Mag/La Ville à Vélo (Vélo Urbain). Il a collaboré à de nombreux médias comme Protégez-Vous, L’Actualité, Le Soleil, le Droit, la Tribune, Affaires+, PME, Jobboom, Journal de l’Assurance, Exportations Québec, Guide Ressources, Géo Plein-Air, Ski Presse, Vélo Mag, le 30, InfoPresse, Municipalité, InfoTech, HRI, Vision Durable, Dernière Heure, etc. Il fut directeur du magazine Québec Inc., rédacteur en chef du journal Finance et Investissement et directeur adjoint de la franchise Argent de TVA Nouvelles (Québecor Médias) et a produit le magazine Le Mentor pour la Fondation de l’entrepreneurship.

Stéphane Desjardins a également été formateur pour le Projet d’appui à la relève journalistique Québecor/HEC Montréal. Il a aussi dirigé un hebdomadaire culturel, Accès Laurentides et occupé des postes de direction au sein de plusieurs publications : Journal de l’Assurance, Géo-Plein-Air Ski et Surf, Commerce Montérégie, Contretemps, Journal de l’Emploi…

Titulaire d’une maîtrise en communications/journalisme de l’UQAM, il est président de Pamplemousse Communications Inc., qu’il a fondé en 1985. Stéphane Desjardins a fait partie du Réseau M de mentorat pour entrepreneurs de la Fondation de l’entrepreneurship, à titre de mentor pour de jeunes entrepreneurs. Il a siégé à plusieurs conseils d’administration ou consultatifs.

Avec une formation en biologie à la base, ce n’est qu’à la fin de son baccalauréat à l’Université d’Ottawa que Marie-Eve Cloutier décide d’entreprendre des études en journalisme afin de devenir journaliste scientifique. Après une année passée au Certificat en journalisme à l’Université Laval, Marie-Eve décide de s’installer à Montréal afin d’exercer son métier à la pige. La jeune journaliste a fait ses premières armes avec l’Agence Science-Presse pour qui elle collabore toujours. Marie-Eve a travaillé par la suite en tant que journaliste-webmestre pour GaïaPresse, un cybermédia spécialisé en environnement. Parallèlement, elle participe à l’émission Mission Durable à la radio de CIBL 101,5 FM comme chroniqueuse environnement pendant deux saisons. Au moment où la chaîne de télévision communautaire VOX devient MAtv, Marie-Eve est nommée chroniqueuse environnement à la nouvelle émission Libre-service, animée par Marc-André Coallier, en ondes depuis novembre 2012. Marie-Eve collabore également avec certains médias pour des publications plus ponctuelles, comme le Guide Grandes entreprises et RSE 2014 publié par Novae.

Soucieuse des conditions de travail des journalistes-pigistes et membre de l’Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ), Marie-Eve s’est également jointe au conseil d’administration de l’AJIQ d’abord à titre d’administratrice en 2013 puis comme vice-présidente en 2014. Elle siège aussi sur le conseil d’administration de l’Agence Science-Presse.

Journaliste comptant plus de dix ans d’expérience, Anne-Marie Tremblay a roulé sa bosse dans différents médias, comme Jobboom, le journal Les Affaires et Protégez-vous. Tour à tour journaliste, coordonnatrice de contenus, rédactrice en chef et pupitreuse, elle a pu toucher à différentes facettes du métier.

La diplômée en journalisme a toujours eu un vif intérêt pour les sujets de nature sociale, communautaire et locale. C’est d’ailleurs en couvrant l’actualité localement qu’elle a commencé sa carrière, notamment dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. En plus d’avoir participé à la construction de ce qui était à l’époque le premier média hyperlocal, Arrondissement.com, elle a aussi travaillé dans les hebdos de Transcontinental. Un passage qui lui a valu de remporter la première place dans la catégorie éducation au Grand prix des hebdos du Québec.

Aujourd’hui journaliste indépendante et résidente de Mercier-Est, il allait donc de soi pour elle de mettre l’épaule à la roue pour faire de Pamplemousse.ca un succès. Ainsi, elle parcourt le quartier avec son carnet et tente de mettre en mots les enjeux qui touchent la communauté, que ce soit les questions sociales, politiques ou environnementales.

Conseil consultatif

Pamplemousse.ca est appuyé par un conseil consultatif. Voici ses membres.

Jean-François Dumas

Jean-François Dumas est président d’Influence Communication, un courtier en information médias spécialisé dans la surveillance, la synthèse et l’analyse de contenus de médias imprimés et électroniques, notamment l’Internet et les médias sociaux. Influence possède un réseau de partenaires médias et de services de presse dans plus de 160 pays.

Influence a développé une plateforme d’agrégation ICE qui collige et traite plus d’un million d’articles provenant des quatre coins du monde, rédigés en 22 langues différentes.

Au Québec, Influence Communication est surtout connue pour son « poids médias », un indice quantitatif qui permet de mesurer la place qu’un individu, un organisme ou une nouvelle occupe dans un marché donné. Influence Communications publie aussi un Bilan annuel des médias, qui recense l’actualité et les nouvelles ayant attiré l’attention des médias dans 160 pays. Jean-François Dumas oeuvre dans le domaine des médias depuis plus de 25 ans. Il a été conférencier et a enseigné dans plusieurs universités depuis 1991, notamment à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP). Il a mis sur pied les premiers services automatisés de surveillance médias au sein du gouvernement canadien, en 1994.

Il a effectué ses études universitaires en science politique et en journalisme. En 2002, il a co-écrit le livre Les relations publiques dans une société en mouvance. Il a été conférencier invité à NewsXchange 2007 et 2008, un sommet qui réunissait, à Berlin et à Valence, les principaux télédiffuseurs planétaires. En mai 2008, il a été conférencier au Arab Broadcast Forum, à Abu Dhabi. Il a fait l’analyse du travail des médias arabes dans 23 pays.

Pascal Duquette

Pascal Duquette est un financier reconnu du Québec inc. Depuis juin 2013, il est directeur général et membre du conseil d’administration de la Fondation HEC, un organisme qui coordonne des campagnes de financement pour soutenir les étudiants et les projets novateurs de HEC Montréal.

De 2004 à 2012, il fut président, directeur général et membre du conseil d’administration de Gestion de Portefeuille Natcan, une filiale du Groupe Financier de la Banque Nationale, où il fut chef des placements et chef de la gouvernance. Natcan offre des services de gestion d’actifs à des caisses de retraite, des fonds communs de placement, des sociétés d’assurance, des fonds négociés en Bourse, des fondations et autres clients institutionnels. L’entreprise gère des actifs de 25 milliards de dollars et compte plus de 45 professionnels dans ses bureaux de Montréal et de Toronto.

Entre 1985 et 2004, Pascal Duquette a aussi occupé le poste de Chef des actions mondiales à la Divisions des Investissements du Canadien national. Cette caisse de retraite est la quatrième plus importante du Québec, avec des actifs de 14,6 milliards de dollars (2011).

Il est présentement membre du conseil de la Fondation de l’Orchestre Symphonique de Montréal, du conseil de Walter Surface Technologies, du conseil des Gouverneurs des Hautes Études Commerciales, du Canadian Advocacy Council CFA Institute, du conseil d’Imperial Manufacturing Group, de Young President Organisation, du conseil de CFA Montréal, et président de Placements Pasjo et de Consultants Jopasc.

Pascal Duquette est détenteur d’une maîtrise en économie et finance de HEC Montréal.

Chrystian Guy

Pionnier de l’Internet au Québec, Chrystian Guy est le co-créateur du portail web La toile du Québec, lancé en 1995, trois ans avant Google. Il est également le co-fondateur, en 1996, de la compagnie Netgraphe inc, qui comprenait notamment des marques vedettes comme La Toile, Multimédium, Webfin, Jobboom, MaCarrière, InfiniT, Mégagiciel, Force Informatique ainsi que la française Neuf Télécom. À son apogée, Netgraphe comptait 200 employés.

Il participera à l’entrée en Bourse de Netgraphe le 30 septembre 1999, première dotcom canadienne à devenir publique avec un symbole boursier révélateur : WWW, comme dans World Wide Web! Elle fut la première firme Internet inscrite à la Bourse de Montréal. Quelque mois après son entrée en Bourse, en pleine bulle des dotcom, le titre grimpera à 21$ pour une capitalisation boursière de plus de 1 milliard, alors que l’entreprise affichait un chiffre d’affaires de 10 millions. Netgraphe fut finalement acquise à l’automne 2000 par Québecor Média et rapidement intégrée au portail Canoë.

Chrystian Guy fut tour à tour directeur des sites économiques chez Transcontinental Médias, directeur des affaires électroniques chez Phéromone (anciennement VDL2) et vice-président directeur général de DAC Group Montréal, la plus grande agence de marketing directionnel au Canada. Il est aujourd’hui vice-président Marketing chez CakeMail, une société technologique québécoise spécialisée dans le marketing par courriel.

Fabien Major

Fabien Major gravite dans les communications et médias depuis 1984. Conseiller financier indépendant, il possède son propre cabinet de services financiers, Major Gestion Privée, qui mise principalement sur la protection et la gestion de patrimoine en fonction de solutions d’investissement protégées, fiscalement efficaces et à frais de gestion réduits, pour particuliers, familles fortunées, sociétés de gestion ou fiducies familiales. Le cabinet offre plusieurs solutions de gestion de portefeuille développées à l’origine pour des caisses de retraite ou des assureurs.

Comme conseiller financier et consultant en communications financières, il collabore ou a collaboré à plusieurs médias, dont ceux de la SRC (RDI, 95,1 FM, Radio-Canada télé), TVA (LCN, TVA, Argent), V (TQS), Astral (Historia, Canal Vie), les réseaux radio de Cogeco et NRJ, La Presse, Les Affaires, Finance et Investissement, AffairesPlus, Journal de Montréal/Québec, Huffington Post, Cafédelabourse.com, Branchez-vous.com Conseiller.ca… Il présente notamment les manchettes financières trois fois par jour au réseau Cogeco (98,5 FM à Montréal).

Fabien Major est un blogueur financier québécois vedette. Très actif sur LinkedIn, Twitter et Facebook, il possède une vaste expérience des réseaux sociaux, comme communicateur et gestionnaire. Il anime ou participe à plusieurs blogues, dont le très connu MajorBlog.net. Il a aussi lancé sa propre application pour téléphones intelligents et tablettes numériques, Major Finance, disponible sur AppStore, et sa propre chaîne télé YouTube, MajorTV.

Fabien Major est détenteur d’un MBA en administration des affaires avec le module international à Shanghai, Beijing et X’ian. Son rapport porta sur les perspectives d’affaires des entreprises canadiennes dans les services financiers en Chine.

Pierre S. Morin

Pierre Morin est président, directeur général du Glacier Bilboquet Inc., un manufacturier et détaillant de desserts glacés fondé à Outremont en 2004. Mais il se définit avant tout comme «marchand de bonheur».

Le Bilboquet possède une usine de fabrication basée dans le quartier Mile End Montréal et un réseau de comptoirs corporatifs ou franchisés de crème glacée à Outremont, Westmount, dans le Vieux-Port de Montréal, rue Laurier, à Québec, Sherbrooke, Pointe-Claire, au Centropolis de Laval, à la phase III du Quartier Dix-30 à Brossard et au Carrefour Laval. Le Bilboquet distribue aussi ses produits dans des supermarchés, épiceries fines et restaurants de plusieurs régions du Québec. Il fabrique lui-même tous ses produits selon des procédés artisanaux (aucune chaîne de production), avec uniquement des matières premières de très haute qualité, sans additifs ou colorants qui ne soient naturels, provenant en très grande majorité du Québec et du Canada.

Le Bilboquet compte plus d’une cinquantaine d’employés en haute saison. Pierre S. Morin a implanté une philosophie de gestion participative et un programme de partage des profits pour ses employés.

Avant de diriger Le Bilboquet, il fut vice-président marketing et développement ainsi qu’actionnaire de J.B. Lefebvre, un détaillant de chaussures employant plus de 300 personnes et comptant 61 magasins au Québec et en France. Il a notamment créé la filiale Club Chaussures : 13 magasins québécois, plus de 100 employés, chiffre d’affaires de plus de 12 millions de dollars.

Auparavant, il a oeuvré comme commissaire industriel, de 1983 à 1986, à l’Office de l’expansion économique de la Communauté Urbaine de Montréal, ainsi que chez DuPont Canada, de 1975 à 1982, notamment comme directeur de la filiale Explosifs Richelieu. Il est membre du Forum associé YPO (Young President’s Organization), conférencier aux programmes MBA et B.Com. de HEC Montréal et INSEAD. Il est détenteur d’un MBA de l’INSEAD de Fontainebleau et d’un baccalauréat en administration (option finance) de l’Université de Sherbrooke.