Publicité

La circulation à l’ordre du jour

Politique, Transport
La limite de vitesse a été portée à 30 km/h sur la plupart des rues d'Hochelaga-Maisonneuve. (photo : courtoisie arrondissement MHM)
La limite de vitesse a été portée à 30 km/h sur la plupart des rues d’Hochelaga-Maisonneuve. (photo : courtoisie arrondissement MHM)

Alors que l’arrondissement s’apprête à diminuer la vitesse permise dans les rues d’Hochelaga-Maisonneuve, qu’en est-il de l’implantation de cette mesure dans les quartiers Mercier-Ouest et Est? Voici l’une des questions soulevées lors de la séance du conseil d’arrondissement du 6 juin dernier.

C’est officiel: dès le 12 juin prochain, la vitesse permise dans les rues résidentielles du quartier Hochelaga-Maisonneuve passera à 30 km/h et à 40 km/h sur la rue Viau, entre les rues Hochelaga et Notre-Dame. Un sujet qui avait déjà évoqué notamment lors du conseil d’arrondissement de mars dernier. Citoyenne de Mercier-Est, Suzie Miron avait alors demandé au maire, Réal Ménard, pourquoi cette diminution ne s’appliquait qu’à cette portion de l’arrondissement. Un mois plus tard, il avait confirmé que les services publics de l’arrondissement travaillaient pour que ce changement s’applique à tout l’arrondissement, dans un deuxième temps.

Toutefois, les travaux n’ont pas encore débuté à cet effet, a expliqué Pierre Morissette, directeur des travaux publics lors de la séance du 6 juin, alors que les fonctionnaires mettaient la touche finale à ce changement dans Hochelaga-Maisonneuve. Il a aussi affirmé qu’une telle demande n’avait rien de simple, puisqu’il faut préparer un plan de signalisation très précis pour le ministère des Transports du Québec (MTQ), qui doit autoriser ce genre de projets.

Chaque intersection doit donc être étudiée attentivement, ce qui prend du temps. « Il faut d’abord déterminer les rues qui circuleront à 30, 40 et 50 km/h et ensuite, sur toutes ces jonctions de rue, il faut faire de la signalisation et prévoir les endroits où seront implantés les panneaux, a expliqué le fonctionnaire. C’est ce qui est long, puisque cela exige une étude terrain sur toutes les rues. »

Toutefois, le dossier est toujours dans la mire des fonctionnaires de l’arrondissement. « Il y a un mandat qui a été donné formellement à la direction des travaux publics pour implanter cette mesure partout », a réitéré le maire. Par contre, le projet pourrait voir le jour en 2018, plutôt que 2017, conditionnellement à l’autorisation du MTQ, a-t-il ajouté.

Rappelons que selon les données de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), la possibilité de décès lors d’un accident impliquant un piéton passe de 10 % quand un véhicule circule à 30 km/h à 75 % quand il roule à 50 km/h.

Ce passage à niveau permet de traverser la voie ferrée, entre Souligny et Dubuisson, dans l’axe de la rue Liébert. (photo: Anne-Marie Tremblay)

Ce passage à niveau permet de traverser la voie ferrée, entre Souligny et Dubuisson, dans l’axe de la rue Liébert. (photo: Anne-Marie Tremblay)

Apaisement de la circulation aux abords du Centre Tétreaultville

Alors que l’école Saint-François-d’Assise subira des travaux d’agrandissement, ses 350 élèves seront relocalisés au Centre Tétreaultville, situé au nord du quartier. D’ici la rentrée, l’arrondissement prévoit donc implanter une série de mesures pour améliorer la sécurité aux abords de cet établissement scolaire du 8300 rue de Teck qui accueille habituellement une clientèle adulte.

Comme l’école Saint-François-d’Assise se trouve tout près du passage à niveau Liébert, Suzie Miron craint que les enfants empruntent en grand nombre cette installation jugée dangereuse pour se rendre au nord de Mercier-Est. « Pour le moment, il n’y a pas de marquage au sol et pour les élèves qui partent de cette école pour se rendre au centre Tétreaultville, cela risque d’être dangereux que ce ne soit pas identifié. »

En effet, la traverse débouche carrément entre les voitures stationnées, rue Souligny. Un problème qui avait déjà été identifié par nos lecteurs, l’an passé. « Chaque année, nous faisons des demandes pour du marquage sur rue et il y en aura sur la traverse piétonnière Liébert avant la rentrée scolaire », a affirmé Laurence Lavigne Lalonde, conseillère de Maisonneuve Longue-Pointe. Une information confirmée par la direction des travaux publics.

De plus, la vitesse de circulation sera réduite à 30 km/h dans les rues adjacentes. Un changement qui sera en vigueur de septembre à juin et de 7 h à 17 h. Des espaces seront également réservés au débarcadère des autobus scolaires, rue Lapointe. Un stationnement pour les arrêts de 15 minutes et moins sera aussi aménagé, rue Saint-Émile.

 

Vos commentaires
loading...