Publicité

À propos du poulier de la Longue-Pointe

Environnement
Le poulier de la Longue-Pointe est prisé des pêcheurs sportifs. (photo: Google)

Le poulier de la Longue-Pointe. Le quoi? Si vous êtes un pêcheur sportif, vous connaissez.

Avant d’aller dans les détails, qu’est-ce qu’un poulier? Il s’agit d’une bande de terre formée de galets ou de sable, par l’action des courants, et qui émerge selon les marées ou, dans le cas présent, en fonction du niveau du fleuve. Le mot, qui a fait son apparition officielle dans les dictionnaires dans les années 1930, vient de Picardie, et est un dérivé de boulier, soit une accumulation de boules, ou de galets.

Le poulier de la Longue-Pointe est directement situé devant le parc de la Promenade Bellerive, entre les rues Mercier et Liébert. C’est davantage un haut-fond, qui émerge parfois selon le niveau d’eau du fleuve. Le poulier est, dans les faits, immergé directement devant la scène du parc. Rappelons que la promenade Bellerive a été formée par un remblai de deux kilomètres de battures, avec des matériaux provenant du creusement de l’autoroute Décarie et du Métro, au début des années 1960. L’endroit regorgeait de hauts-fonds.

Le site est prisé des pêcheurs sportifs expérimentés, qui viennent en embarcation, et est répertorié dans les sites internet spécialisés. Il l’est aussi dans les cartes maritimes, on s’en doute. Le courant y est réduit du fait de l’extrémité du quai des conteneurs de la Montréal Gateway, au bout du pont-tunnel Louis-Hippolyte Lafontaine.

Deux autres pouliers sont situés dans la région. Celui de Varennes, directement devant le parc de la Commune, est immergé dans le fleuve au large du Vieux Varennes et de la basilique Sainte-Anne. L’autre, celui du Calvaire, est situé à un kilomètre en aval, au large du quartier industriel La Saline, tout près des bassins de l’usine d’épuration des eaux.

Vos commentaires
loading...