Publicité

Cure de jeunesse à la Promenade Bellerive

Environnement, Vie de quartier
L'inauguration des nouveaux aménagements du parc de la Promenade Bellerive ont eu lieu le 10 août dernier. (photo : Anne-Marie Tremblay)
L’inauguration des nouveaux aménagements du parc de la Promenade Bellerive ont eu lieu le 10 août dernier. (photo : Anne-Marie Tremblay)

Les travaux d’amélioration du parc de la Promenade Bellerive, totalisant 1,5M$, sont bel et bien terminés. Élus et citoyens se sont d’ailleurs rassemblés, le 10 août dernier, pour une fête célébrant la dernière pelletée de terre.

Des travaux, débutés en octobre dernier, qui n’ont pas été de tout repos. En effet, les sentiers de la Promenade Bellerive n’ont pas pu être déneigés cet hiver, à cause du chantier. De plus, un trou béant est apparu sur la piste cyclable, ce printemps. Sans compter la température maussade, qui a retardé le tout.

Somme toute, la directrice de la Société d’Animation de la Promenade Bellerive (SAPB), Carole Castonguay, s’estime satisfaite du travail accompli. « Les sentiers montraient plusieurs problèmes et ont été consolidés alors que le mobilier était vraiment dépassé. On a donc des tables, des bancs et des chaises longues », explique-t-elle. Reste à voir si les chemins balisés tiendront la route ou si de nouvelles ornières se formeront.

En effet, le chantier aura permis la réfection de « 1,2 km de sentiers piétonniers et de 2,2 km de sentiers multifonctionnels », a souligné le maire de l’arrondissement, Réal Ménard. De la poussière de pierre a été ajoutée pour solidifier le tout. Une façon de corriger les problèmes de drainage, alors que la largeur des chemins a aussi été uniformisée.

« Cela faisait longtemps qu’on y pensait et que les citoyens le réclamaient. Cette cure de rajeunissement permettra d’offrir un meilleur service aux usagers, avec des installations plus sécuritaires, plus fonctionnelles et plus accessibles », a ajouté pour sa part Richard Celzi, conseiller de Tétreaultville. Par exemple, plusieurs bancs et chaises longues ont été ajoutés sur les différents sentiers, diminuant du coup la distance de déplacement entre les aires de repos dans le parc. Une façon de permettre aux personnes plus âgées de prendre des pauses plus fréquentes.

De plus, une vingtaine de nouvelles tables à pique-nique ont été installées, dont plusieurs de forme octogonale. Ces dernières ne disposent que de trois bancs, permettant d’installer une chaise roulante ou une poussette dans le quatrième espace.

Dans la même veine, une table de pique-nique multi-générationnelle a été placée un peu à l’ouest du chalet du parc. Cette installation, un leg de Loblaws pour le 375e anniversaire de Montréal, dispose d’un espace pour les chaises roulantes, d’une section pour installer un BBQ, alors que quelques places sont configurées pour les tout-petits. Du mobilier créé pour l’occasion par deux finissantes en design de l’Université de Montréal, dont les 24 exemplaires se trouvent répartis partout dans la métropole.

Les travaux en bref

-Ajout d’une cinquantaine de bancs et de 23 tables à pique-nique
-Plantation de 10 arbres et de 150 arbustes
-Installation de 47 contenants à déchets et à récupération, dont 6 à semi-enfouis
-Aménagement de filets anti-pigeons sous les plafonds des structures extérieures
-Empierrements le long des sentiers, pour en prévenir l’érosion
-Installation de de trois supports à vélos et de trois panneaux d’interprétation

Vos commentaires
loading...