Publicité

C’est la rentrée chez Station Vu

Culture, Vie de quartier
C'est la rentrée chez Station Vu. (courtoisie Station Vu)
C’est la rentrée chez Station Vu. (courtoisie Station Vu)

Station Vu lancera sa programmation d’automne en grand, le 8 septembre prochain, alors que le cinéma accueillera le réalisateur Alexis Durand-Brault et l’actrice Sophie Lorain pour la projection du film C’est le cœur qui meurt en dernier.

L’une des marques de commerces de ce cinéma indépendant de quartier, qui permet non seulement de mettre des films québécois et de répertoire à l’horaire, mais de devenir un lieu de rencontre entre les artisans du septième art et les cinéphiles. « Nous avons une mission non seulement de diffusion, mais aussi d’éducation », explique Julie-Andrée Héroux, coordonnatrice.

Des rendez-vous, essaimés sur l’année au 8075 rue Hochelaga, pour mieux comprendre ce qui se trame derrière les projecteurs. Même lorsqu’il n’y a pas de rencontre à l’horaire, les artisans de Station Vu tentent de mettre la table avant chaque projection, pour aider les spectateurs à décoder le film qui leur sera présenté. Des introductions bien souvent présentées par Pierre Pageau, historien du cinéma qui fait partie de l’équipe de Station Vu, explique la coordonnatrice. « Il fait alors une mise en contexte, en présentant le réalisateur du film, ses acteurs, ce qu’il a aimé ou non. Parfois, il pointe aussi l’attention du spectateur sur certaines scènes, particulièrement réussies ou parlantes. »

Le film Stalker sera présenté en septembre.

Le film Stalker sera présenté en septembre.

Nouveau rendez-vous mensuel

En plus de faire la part belle au cinéma québécois et aux films de répertoire, la programmation de Station Vu mettra aussi à l’affiche un bijou du septième art, qu’il soit récent ou non. Des films pointus pour ravir les connaisseurs ou initier ceux qui veulent en savoir plus. Par exemple, en septembre, les cinéphiles auront l’occasion de voir ou de revoir Stalker, un film allemand de 1979 restauré numériquement en 2002. Ce long métrage propose « l’une des plus grandes et rares expériences immersives du cinéma », explique Julie-Andrée Héroux.

Cet automne, Station Vu présentera aussi une sélection de longs métrages en tout genre, comme le documentaire Kedi au royaume des chats, film qui relate les tribulations de félins dans la ville d’Istanbul. Un long métrage qui fait un tabac partout où il passe, explique la coordonnatrice. Détroit, un film qui traite des problèmes raciaux aux États-Unis, Un sac de billes, drame français autour de la deuxième guerre mondiale et Le problème d’infiltration, dernier-né de Robert Morin, mettant en vedette Christian Bégin font aussi partie de la sélection de films à l’affiche au cours des prochains mois.

Autre nouveauté cet automne : le cinéma proposera maintenant un projection le samedi à 17 h. Ce qui fait monter à sept le nombre de diffusions par semaine. Une façon d’offrir plus de choix aux cinéphiles, précise la coordonnatrice. « Comme la sélection de films qu’on veut présenter est grande, cela leur donne plus de disponibilité et de visibilité. » C’est également un signe de la vitalité de cette corporation sans but lucratif, lancée il y a trois ans, avec à peine une ou deux projections par semaine!

En bref
Lancement de la programmation d’automne de Station Vu
Vendredi 8 septembre à 19h30
Horaire du mois de septembre

Vos commentaires
loading...