Publicité

La campagne électorale prend forme dans MHM

Politique
Les élections commencent à prendre forme dans l'arrondissement. (montage Pamplemousse.ca)
Les élections commencent à prendre forme dans l’arrondissement. (montage Pamplemousse.ca)

Si la campagne électorale prendra officiellement son envol le 22 septembre prochain, les candidats sont actuellement en mode séduction dans l’arrondissement et ce, peu importe leur camp.

D’abord, Projet Montréal lançait sa campagne, le 10 septembre dernier. Selon les organisateurs, plus d’une centaine de militants et de sympathisants s’étaient donné rendez-vous au carré Notre-Dames-des-Victoires, dans Mercier-Ouest. Les différents candidats dans l’arrondissement, accompagnés de la cheffe du parti Valérie Plante, ont présenté leur vision pour Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

« Dans MHM, que ce soit avec le logement, le transport collectif ou le Secteur industriel Assomption sud, tous ces enjeux sont traités avec la même philosophie : on prend l’Est de Montréal pour acquis. La solution pour régler ce problème, c’est de se doter d’élus qui sauront se tenir debout et prendre le parti des citoyens face aux mauvais projets de certains promoteurs », a affirmé Pierre Lessard-Blais, candidat à la mairie de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Il prône donc pour des élus réellement à l’écoute des citoyens et qui misent sur leur bien-être et leur qualité de vie.

Même son de cloche du côté Laurence Lavigne Lalonde. La conseillère sortante de Maisonneuve-Longue-Pointe a expliqué l’importance de miser sur un projet de développement à l’écoute des citoyens pour le secteur industriel Assomption Sud. Depuis plusieurs mois, l’élue appuie les citoyens inquiets par le projet de Cité de la logistique. D’ailleurs, ces derniers ont recueilli 6600 signatures réclamant une consultation publique à ce sujet.

Suzie Miron, candidate dans Tétreaultville, a quant à elle rappelé de l’importance d’améliorer l’offre récréo-sportive dans Mercier-Est. Une priorité pour la candidate, comme elle le précisait dans une entrevue accordée au Journal de Mercier-Est il y a quelques semaines.

Réal Ménard et Richard Celzi, maire de MHM et conseiller de Tétreaultville, lors de l'inauguration des aires de jeu du parc Honoré-Mercier, le 9 septembre dernier. (Photo: arrondissement de MHM)

Réal Ménard et Richard Celzi, maire de MHM et conseiller de Tétreaultville, lors de l’inauguration des aires de jeu du parc Honoré-Mercier, le 9 septembre dernier. (Photo: arrondissement de MHM)

Les candidats d’équipe Coderre rencontrent les citoyens

Le parti Équipe Coderre pour Montréal, qui a présenté son équipe pour Mercier-Hochelaga-Maisonneuve le 1er septembre dernier, est aussi fin prêt pour les élections. D’ailleurs, certains résidants ont commencé à recevoir un dépliant dans leur boîte aux lettres présentant le bilan des élus sortants Réal Ménard à la mairie et Richard Celzi, dans le district de Tétreaultvillle. Un envoi qui sera adapté pour chacun des secteurs.

Les deux élus y rappellent plusieurs investissements menés lors de leur dernier mandat, comme l’injection de 150 000$ pour améliorer les sentiers et ajouter du mobilier au parc Thomas-Chapais ou de 100 000$ pour refaire une beauté au parc Pierre-Bernard. Y figurent aussi des projets pilotés en collaboration avec la ville-centre, comme les 7M$ qui ont permis à l’aréna Clément-Jetté de répondre aux normes LEED-argent et les 1,5M$ injectés à la Promenade Bellerive.

Les candidats et élus sortants ont aussi multiplié les rencontres de citoyens cette semaine. A l’instar de leurs adversaires de Projet Montréal, ils sont allés prendre le pouls des résidants de Mercier-Est, lors de la foire commerciale qui s’est déroulée le 9 septembre, rue Hochelaga. Réal Ménard et Richard Celzi, respectivement maire et conseiller de Tétreaultville sortants, ont aussi annoncé, la veille, la création d’un fonds pour revitaliser cette artère commerciale. Les élus s’engagent donc à y injecter 40 000$ par année, pendant trois ans.

Le même jour, élus et candidats de l’Équipe Coderre ont aussi participé à l’inauguration du parc Honoré-Mercier. Cet espace vert situé à l’ouest de l’avenue Mercier et au sud de la rue Notre-Dame a été complètement rénové l’été dernier, au coût de 540 000$. Un montant qui a permis de moderniser l’aire de jeu pour tout-petits de 2 à 5 ans et d’ajouter un nouveau module pour les enfants de 5 à 12 ans. Mais c’est cette année qu’a eu lieu l’inauguration officielle, avec animation musicale, jeux gonflables, clowns et maïs soufflé.

Vos commentaires
loading...