Publicité

R&Y traiteur victime de vandalisme

Économie, Vie de quartier
Vendredi, dans la nuit, les voleurs ont défoncé la vitrine de l’atelier de production de R&W. L’équipe est déjà de retour au boulot. (photo tirée du compte Facebook de R&Y)

L’atelier de production du traiteur R&Y a été victime de vandalisme la fin de semaine dernière, ce qui ralentit sa production. Son propriétaire, Randy Hernandez, est inébranlable.

Dans la nuit de vendredi à samedi, une camionnette a percuté la devanture de cet établissement, situé au 9221, de Grosbois. Les malfaiteurs se seraient ensuite introduits à l’intérieur de la boutique, vraisemblablement à la recherche d’argent, laissant derrière eux d’énormes dégâts. Le tout s’est déroulé à 2 h 30 du matin.

Si rien n’a été volé, les bris sont tout de même importants. En plus d’avoir défoncé la vitrine, les vandales ont aussi brisé le grillage devant le commerce. Plusieurs choses ont aussi été endommagées à l’intérieur du bâtiment, qui abrite l’atelier de production du traiteur. Une enquête de la police a été ouverte pour retrouver les coupables.

Aujourd’hui, les propriétaires tentent de se remettre lentement de leurs émotions. Ils essaient, tant bien que mal, de répondre aux demandes de la clientèle malgré les circonstances. « En raison de l’incident de ce week-end envers notre Atelier de Production, nous sommes dans l’impossibilité de pouvoir desservir un menu prêt-à-manger pour la semaine du 11 au 15 septembre », ont-ils indiqué par Facebook et par courriels à leurs clients.

« Nous sommes à service réduit et devons desservir les contrats en liste, dont un événement banquet 150 personnes ce samedi 9 septembre et un BBQ 50 personnes ce lundi 11 septembre », poursuivent-ils.

Le menu devrait être de retour en ligne le mercredi 13 septembre pour livraison et cueillette à partir du dimanche 17 septembre.

« Tout est revenu presque à la normale à l’atelier, nous a confié le propriétaire Randy Hernandez. Je suis un gagnant, rien ne va m’arrêter à part Dieu. »

 

Dès dimanche, des travaux étaient lancés pour permettre le redémarrage des opérations. « Pas chic chic, mais fonctionnel », pouvait-on lire sur la page Facebook de R&Y, où se multiplient les messages d’encouragement.

Vos commentaires
loading...