Publicité

La maison des jeunes ouvre un nouveau point de services

Vie de quartier
(photo : Anne-Marie Tremblay)
(photo : Anne-Marie Tremblay)

Les adolescents du sud du quartier pourront tester le nouveau point de services de l’Antre-Jeunes qui s’installera au sous-sol de l’église Saint-François-d’Assise dès janvier prochain. Un projet-pilote de trois mois.

Actuellement, la maison de jeunes du quartier compte deux adresses : la première se trouve au 8685, rue Hochelaga et l’autre, le Garage des jeunes, est implanté à même les Habitations Thomas-Chapais, situées au nord de Mercier-Est.

Cela fait plusieurs années que l’organisme communautaire, fondé en 1991 et offrant des activités de loisirs, d’écoute et d’accompagnement aux 12 à 17 ans, aimerait ouvrir un nouveau point de services, tout au sud de Mercier-Est. En effet, l’équipe a réalisé que peu d’adolescents provenant de ce secteur fréquentent l’Antre-Jeunes. Ils cherchaient donc un local adapté à leurs besoins, situé entre le fleuve et le chemin de fer.

Après des mois de recherche, c’est finalement au sous-sol de l’église Saint-François-d’Assise que s’installeront les jeunes pendant les 15 semaines que durera le projet-pilote. Chaque jeudi et vendredi soir, de 18 h à 20 h, l’endroit accueillera les 12 à 17 ans du quartier pour différentes activités, explique Franz Gauthier, directeur général de l’organisme. « Cela nous permettra de faire un vrai test et d’en tirer un bilan. On sera ainsi en mesure de savoir si la formule fonctionne réellement et de dresser le profil des ados que nous aurons réussi à rejoindre. Cela nous donnera aussi l’occasion de comprendre de qui ils sont, d’où ils proviennent, s’ils ont des besoins particuliers, etc. », précise-t-il.

Une période de trois mois qui jouera, dans les faits, le rôle d’une véritable étude de marché sur le terrain. « Si les jeunes sont au rendez-vous, nous pourrions voir s’il est possible de transformer ce point de services temporaire en adresse permanente », ajoute le directeur général.

Une bonne nouvelle pour l’équipe, alors que les problèmes n’ont cessé de débouler au fil des derniers mois pour l’organisme. En effet, l’Antre-Jeunes a dû changer d’adresse parce que ses anciens locaux montraient des signes importants de moisissure. Une situation qui prend des airs de déjà-vu, puisque le Garage des jeunes fait lui aussi l’objet de travaux d’urgence pour les mêmes raisons. Cette fois, l’Office municipal d’Habitation de Montréal (OMHM), le propriétaire des lieux, leur a prêté un appartement pendant les réparations qui devraient se terminer en… 2019.

Vos commentaires
loading...