Publicité

Audiences sur le projet de construction d’un terminal d’approvisionnement de carburant aéroportuaire à Montréal-Est

Communiqués

La commission d’enquête du BAPE tiendra les séances de la première partie de l’audience à compter du lundi 22 janvier à 19 h au Centre Roussin, 12125, rue Notre-Dame Est, Montréal (secteur Pointe-aux-Trembles). Les séances se poursuivront les jours suivants, selon les besoins du public et de la commission.

Les citoyens désirant déposer un mémoire ou faire une présentation verbale en séance publique sont invités à remplir l’avis d’intention au plus tard le 16 février 2018 à 16 h et à effectuer leur dépôt de mémoire au plus tard le 23 février 2018 à midi.

Les citoyens désirant adresser une question à la commission, sont invités à remplir le formulaire pour les questions en ligne. Il sera possible d’adresser des questions à la commission jusqu’au jeudi 1er février à 16 h.

La période d’information et de consultation du dossier par le public s’est terminée le 12 janvier dernier. Un compte rendu sera bientôt disponible.

Pour obtenir les coordonnées complètes des activités de l’audience publique, vous pouvez consulter le calendrier.

Webdiffusion vidéo en direct de la séance du 22 janvier 2018 à 19 h

Description du projet

La construction du nouveau terminal d’approvisionnement de carburant aéroportuaire de la Corporation Internationale d’Avitaillement de Montréal (CIAM) à Montréal-Est vise à faciliter l’alimentation en carburant des compagnies aériennes actives dans les aéroports Pierre-Eliott-Trudeau (Montréal), MacDonald-Cartier (Ottawa) et Pearson (Toronto). À l’heure actuelle, le carburant importé transite par le port de Québec, pour ensuite être acheminé par train, barge ou camion aux aéroports de Montréal, Ottawa et Toronto. Selon le promoteur, ce projet de nouveau terminal maritime situé plus près des trois aéroports concernés permettrait de diminuer le transport de carburant par camion entre Québec et Montréal et de diversifier les moyens de distribution, notamment par l’utilisation d’un oléoduc. Le promoteur estime qu’il aurait pour effet d’améliorer la sécurité et la fiabilité de l’avitaillement en carburant, en plus d’en réduire les coûts.
CIAM projette d’installer ce terminal en bordure du fleuve Saint-Laurent sur deux sites exploités par l’Administration portuaire de Montréal, dans un secteur déjà utilisé pour le chargement et l’entreposage de produits pétroliers. Le projet comprend les quatre composantes principales suivantes :

Un terminal maritime avec un quai de transbordement et huit réservoirs d’une capacité totale d’entreposage d’environ 164 millions de litres (site 1);
Une installation de chargement de wagons-citernes et de camions-citernes (site 2);
Une courte conduite de raccordement entre les sites 1 et 2;
Un pipeline d’environ 7 km pour relier le site 1 au pipeline existant de Pipelines Trans‑Nord Inc., qui dessert déjà l’aéroport de Montréal à partir de Montréal-Est.
Le promoteur souhaite amorcer les travaux de construction à l’automne 2018. Le coût du projet est évalué à environ 150 M$.

Pour obtenir l’information sur le projet, vous pouvez consulter la documentation déposée.

Vos commentaires
loading...