Publicité

Le Centre Info-Femmes mise sur l’accessibilité

Vie de quartier
Le Centre Info-Femmes organise un soirée d'information pour faire connaître sa programmation et son éqjuipe, le 18 janvier prochain. (photo : Anne-Marie Tremblay)
Le Centre Info-Femmes organise un soirée d’information pour faire connaître sa programmation et son éqjuipe, le 18 janvier prochain. (photo : Anne-Marie Tremblay)

« Cela fait plus de 37 ans que le Centre Info-Femmes existe, mais il y a encore des femmes qui nous disent qu’elles sont passées devant nos locaux, mais ne savaient pas ce qu’on faisait, ni si elles pouvaient entrer  », raconte Anik Paradis, coordonnatrice. En 2018, l’équipe de l’organisme espère bien renverser la vapeur.

En effet, plusieurs mythes persistent autour des centres des femmes et de leur mission. « Plusieurs pensent que nous offrons uniquement des services aux femmes en difficultés, mais ce n’est pas le cas. Notre objectif, c’est de rejoindre toutes les citoyennes et ce, peu importe leurs conditions de vie », affirme la coordonnatrice de l’organisme situé au 2185, rue des Ormeaux.

Plus encore, le centre se veut à la fois un lieu d’accueil, de références, de rencontres, mais aussi de défense des droits des femmes. Et, dans un contexte où les enjeux comme la violence, les agressions sexuelles, le harcèlement, l’identité sont au cœur de l’actualité, la pertinence de porter la voix des femmes n’est plus à démontrer. « C’est possible de venir pour jaser avec une travailleuse, de s’inscrire à un atelier ou de participer à des actions collectives », explique Anik Paradis.

Accueil et références, ateliers sur la communication ou sur l’« empowerment », échanges autour des nouvelles de la semaine, comité d’action sociale et politique, groupe de discussion pour lesbiennes, formation sur différents aspects pratiques comme l’importance des documents légaux, ateliers pour apprendre les rudiments de menus travaux de bricolage à faire dans une maison, comme poser une tablette : la programmation ratisse donc large, à l’image des femmes qu’on veut attirer à l’organisme.

Un horaire bonifié

Cette volonté d’être plus accessible se reflète aussi dans l’horaire, plus étendu cet hiver, précise Anik Paradis. En effet, le centre Info-Femmes n’offrait que des activités du lundi au vendredi, en journée, « si bien qu’on rejoignait essentiellement des retraitées ou encore des femmes qui n’étaient pas sur le marché du travail. » En 2018, des rencontres prendront place quelques soirs par semaine ainsi que certains samedis. Dans la même veine, les inscriptions pourront maintenant se faire sur un simple coup de fil, ajoute-t-elle.

Toujours dans cette optique, la grande majorité des activités à l’horaire sont gratuites, permettant ainsi à toutes de s’inscrire, peu importe leur budget. « L’équipe a été totalement renouvelée et nous avons entre autres des formatrices, si bien que nous ne sommes pas obligées d’aller chercher des animatrices à l’externe, ce qui fait baisser nos coûts, en plus de créer un lien privilégié avec les participantes. »

Et surtout, l’organisme veut être plus actif dans le quartier au cours des prochains mois, notamment en multipliant les partenariats avec les différents groupes du secteur. D’ailleurs, Info-Femmes a été l’instigateur de la vigie organisée le 6 décembre dernier pour dénoncer le meurtre de deux résidantes de Mercier-Est, et la violence envers les femmes en général.

Les citoyennes qui aimeraient en savoir plus sur la programmation hiver 2018 et sur le centre sont invitées à rencontrer l’équipe le 18 janvier prochain, dès 18 h 30.

En savoir plus
Centre Info-Femmes
2185, rue des Ormeaux
Programmation complète disponible sur le site web d’Info-Femmes ou la page Facebook de l’organisme
Information : 514-355-4529
Rencontre avec l’équipe le 18 janvier prochain, à 18 h 30

 

 

Vos commentaires
loading...